Internet pollue : voici 3 moteurs de recherche à adopter pour réduire votre impact sur la planète

L’industrie du web représente près de 10 % des émissions de gaz à effet de serre. Pour réduire ce chiffre, rien de mieux que d’opter pour des initiatives alternatives. Voici trois moteurs de recherche qui permettent de surfer sur internet tout en respectant la planète.

Capture d’écran du site d’Ecosia

Ecosia, le moteur de recherche qui plante des arbres

Le principe d’Ecosia est simple : tous les 45 recherches, l’entreprise s’engage à planter un arbre. Les résultats affichés sont générés par Bing tout en étant améliorés par les propres algorithmes du moteur de recherche. Il affiche également des liens publicitaires qui génèrent des revenus à chaque clic. Au total, ce sont 80 % de ses bénéfices qui sont reversés à un programme de reforestation. Depuis sa création en 2009, le site a ainsi planté plus de 41 millions d’arbustes au Burkina Faso, au Pérou, en Tanzanie et à Madagascar. Le moteur de recherche neutralise également 100 % de ses émissions de CO2, que ce soit dans ses serveurs, dans son infrastructure, dans ses locaux et dans les appareils de ses utilisateurs. Pour l’essayer, c’est par ici.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux