En 35 ans, l’obésité a augmenté de 50 % et est devenue la 3e cause de mortalité dans les pays riches

Actuellement, l’excès pondéral est un des problèmes de santé les plus difficiles à traiter dans le monde. Une personne sur dix est obèse. Une étude publiée ce mois-ci montre qu’il y a eu plus de personnes décédées à cause de l’obésité en 2015 qu’en 1980.

Près d’un tiers de la population souffre d’obésité

Une nouvelle étude publiée par le New England Journal of Medicine démontre que le nombre de décès causés par le surpoids dans le monde a augmenté de 30 % depuis 1980. Les chercheurs ont analysé les statistiques médicales de plus de 68 millions de personnes dans 195 pays. En 2015, ils ont compté 107,7 millions d’enfants et 603,7 millions d’adultes souffrant d’obésité dans le monde.

Depuis 1980, l’obésité a doublé dans plus de 70 pays. Les chercheurs ont constaté un taux d’obésité maximal chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Les femmes sont généralement plus susceptibles d’être en surpoids que les hommes, quelle que soit la tranche d’âge prise en compte. Il y a actuellement moins d’enfants souffrant d’obésité, cependant son accroissement a été plus rapide en 35 ans. Des pays comme la Chine ou le Brésil ont ainsi connu une augmentation des taux d’obésité infantiles particulièrement rapide.

Avec les États-Unis, qui comptaient 79,4 millions d’adultes obèses en 2015, la Chine est désormais le deuxième pays avec le plus haut taux d’obésité. On y dénombrait 57,3 millions d’adultes en surpoids en 2015.

En 2015, un tiers de la population était obèse dans la monde

De plus en plus de problèmes de santé liés à un IMC élevé

Les résultats de cette étude montrent que l’obésité a causé quatre millions de morts en 2015 seulement. En cause dans la plupart des cas : les maladies cardiovasculaires, le diabète, les cancers et insuffisances rénales chroniques liés à un indice de masse corporelle (IMC) élevé. Ces décès représentent 7,1 % des morts dans le monde, toutes causes confondues. Un nombre en hausse de 28 % depuis 1980.

Malgré ses résultats, et même si le taux global de décès augmente à cause de l’obésité, les personnes obèses vivent plus longtemps et sont en meilleure santé grâce à un suivi médical plus important qu’auparavant. Pour les auteurs de l’étude, l’obésité reste un problème de santé grave qui croit de plus en plus chaque année. Il est donc nécessaire pour eux de continuer le suivi et la lutte contre cet excès pondéral.

Des nombreuses maladies graves sont liés à l’obésité. Elles ont tué 4 millions de personne en 2015

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux