Pour beaucoup, le site historique de Stonehenge, en Angleterre, représente l’un des monuments les plus anciens que l’on connaisse jusqu’à présent. Pour rappel, il s’agit d’un site sur lequel se trouve un mystérieux cercle de pierres géantes dressées vers le ciel et dont les scientifiques ont estimé la fondation entre -2800 et -1100, du Néolithique à l’âge de bronze.

Pourtant, ce site de Stonehenge n’est en réalité pas le seul monument mystérieux préhistorique qui existe, loin de là. Le Daily Geek Show vous présente justement ici 10 autres monuments plus vieux que Stonehenge.

Le Temple blanc d’Uruk date de 3200 avant J.-C. © Wikipédia / Einsamer Schütze / CC BY-SA 3.0

Le Temple blanc d’Uruk

Ce monument date de l’an 3200 avant J.-C. Il est situé dans les cours d’eau marécageux du Tigre et de l’Euphrate dans le sud de l’Irak, près du golf Persique. Le temple se trouve actuellement au sommet de la plus ancienne ziggurat (édifice religieux mésopotamien) existante, dans le site historique Warka, une ville de l’ancienne Mésopotamie. L’édifice ne mesure que 20 mètres de long et son nom – Temple blanc d’Uruk – n’a été attribué que dans les temps modernes. Ce nom fait référence aux murs blanchis à la chaux et en briques de terre crue du temple. Personne ne sait jusqu’à présent comment s’appelait ce temple à l’origine. On sait juste que ce monument est un temple dédié au dieu sumérien du ciel Anu, le plus ancien dieu du panthéon sumérien.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de