Une nécropole vieille de 800 ans vient d’être découverte par hasard au Mont-Saint-Michel

C’est en effectuant de simples travaux sur des canalisations qu’une nécropole de plus de 800 ans a été mise au jour au Mont-Saint-Michel. Vous pensiez que les archéologues avaient fait le tour de ce bout de rocher ? Détrompez-vous : ces fouilles oscillent entre histoire et légende !

Cette découverte est pour le moins inattendue. Au départ, il ne s’agissait que de faire de simples travaux sur des canalisations dans la rue principale du Mont-Saint-Michel. Finalement, c’est toute une nécropole qui a surgi du sous-sol sous les yeux émerveillés des archéologues. Des milliers et des milliers de touristes sont passés dans cette rue sans imaginer un instant sur quoi ils marchaient…

Les travaux avaient commencé en automne, mais rapidement, les ouvriers ont dû se rendre à  l’évidence : leurs creusements avaient révélé des ossements humains ! L’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP) est donc intervenue pour engager des fouilles. Dans cette rue étroite, les archéologues ont ainsi exhumé 30 corps, adultes et enfants mélangés.

1-tombe-medievale 2-tombe-medievale 3-tombe-medievale

Diverses analyses permettront de déterminer leur âge, leur sexe, leur époque, leurs éventuelles carences et maladies, et surtout, la cause de leur décès. En effet, la découverte de cette nécropole remet une vieille légende au goût du jour. En 1204, le roi Philippe Auguste aurait envoyé des bretons brûler l’abbaye du Mont-Saint-Michel. Rien n’a encore permis d’étayer cette légende…


Dans le monde, plus de 30 000 000 de filles en âge d’aller à l’école primaire ne sont pas scolarisées.

— @UNICEF_france