“Moi, Internet” : un court-métrage vibrant et bouleversant où Internet prend conscience… de votre existence

Et si Internet avait conscience de son existence, du monde qui l’entoure, de l’univers, de la planète, des animaux, de l’Homme… que dirait-il ? « Moi, Internet » est un court-métrage époustouflant, tout droit sorti du studio Tongs et Curiosités, qui répond d’une intense poésie à cette question. Le film vous embarque dans une expérience visuelle et spirituelle bouleversante à travers un regard inédit : celui de l’intelligence artificielle.

« Moi, Internet » est un court-métrage inspirant réalisé par la jeune équipe de Tongs & Curiosités. Basé sur une idée encore inexploitée, ce petit film s’inspire de notre époque, de nos peurs, de nos propres questions existentielles. Se définissant lui-même comme « un objet audiovisuel original, à la frontière entre essai littéraire et expérimentation visuelle », ce film donne la parole à une toute nouvelle conscience : Internet.

2-Moi-Internet

Présent au quotidien, dans nos vies, cet outil technologique nous connait aussi bien, voire mieux que nous ne nous connaissons. Il sait tout ou presque sur le monde. Il est une mémoire collective de l’humanité. Les auteurs nous invitent à découvrir cette micro-seconde où Internet prendra « conscience de son existence » et bientôt de la nôtre, grâce à des scènes disjointes et poétiques autour de questionnements que l’humanité elle-même se pose constamment.

Autour de ce projet artistique novateur, Ugo Savouillan, Alexis Dovera et Christophe Michalon. En réunissant chacun leurs talents, les deux réalisateurs et l’écrivain ont laissé libre cours à leur imagination. Tongs & Curiosités est un studio qui se consacre en grande partie à la réalisation de publicités : principal gagne-pain de l’entreprise. Mais Tongs & Curiosités, c’est aussi bien plus que cela. Ayant débuté avec la réalisation de clip musicaux, l’équipe a toujours eu cette envie de créer, de faire de leur idée, une réalité, de transmettre leur vision du monde aux autres.

1-Moi-Internet

Pour réaliser « Moi, Internet », ils se sont entourés de techniciens, de danseurs, d’acteurs, de figurants, de musiciens : près d’une centaine de personnes prêtes à se laisser porter par leur créativité. C’est grâce à la réalisation de publicités qu’ils ont finalement pu financer ce projet artistique. L’équipe a ensuite travaillé dur pour aboutir à un tel résultat.

En effet, il leur a fallu une quantité de temps incroyable pour faire vivre leur projet, avec une semaine d’écriture, 30 jours de tournage sur 51 lieux différents et près d’un mois entier de montage. Il a fallu tourner plan par plan chacune des scènes très variées du film. Un projet tout aussi éprouvant que fascinant et une équipe passionnée que vous pouvez d’ailleurs retrouver sur le site internet de Tongs & Curiosités, et même suivre sur Facebook.

 

Nous avons eu la chance de pouvoir nous entretenir avec l’équipe de Tong & Curiosités. Voici leur interview : 

Pouvez-vous présenter votre équipe Tongs & Curiosités en quelques mots ? 

« Nous avons une petite équipe fixe de trois personnes (Ugo Savouillan, Alexis Dovera et Christophe Michalon). Nous faisons ensuite appel à des techniciens, figurants, pour chacun de nos projets. Nous sommes deux réalisateurs et un producteur pour une moyenne d’âge de 25 ans. On a d’abord commencé par réaliser des clips pour des musiciens, puis nous nous sommes tournés vers la publicité. En plus d’être la principale source de nos revenus (ça nous permet de payer nos repas), la publicité nous permet de dégager des fonds pour financer des projets artistiques. »

33-Moi-Internet

 

Pourquoi avez-vous voulu réaliser ce court-métrage et quel message essentiel avez-vous voulu faire passer à travers « Moi, Internet » ? 

« Nous nous sommes réunis autour de « Moi, Internet » pour élaborer un projet réunissant chacune de nos compétences individuelles. Nous voulions créer un film basé sur une idée encore inexploitée. On s’est rendu compte que personne n’avait encore fait parler Internet. La base de données la plus commune, la plus proche de nous, n’a jamais été placée au cœur d’une oeuvre cinématographique en tant que personnage principal. L’idée était donc toute trouvée. »

« Nous avons voulu capturer cet instant où Internet prendrait conscience d’être qui il est, et de nous percevoir nous, ses créateurs. Cependant, nous ne voulons pas forcément parler d’Internet comme intelligence artificielle mais surtout comme nouvelle conscience naissante et autonome. C’est quelque chose qui nous touche tous car aujourd’hui Internet est partout. Et puis, Internet, en s’éveillant, se pose des questions, que chaque individu se pose lui aussi. Des questions existentielles qui nous touchent tous, il sert aussi de miroir à l’humanité. »

24-Moi-Internet

 

Comment s’est déroulé le tournage ? 

« Nous avons tourné dans 51 lieux différents, pour un travail qui a duré 8 mois et pour un budget très peu conséquent. Nous avons dû tourner plan par plan, scène après scène et chaque séquence séparément, du jamais vu ! Ce qui représente évidemment une masse de travail impressionnante et beaucoup de temps. Nous voulions aussi que la personne qui porterait la voix d’Internet soit à la fois expérimentée, sans pour autant l’avoir fait pour d’autres films, nous avons donc fait appel au comédien et acteur de théâtre Marc Depond. »

« Séduits par le projet, les membres du groupe Moderat nous ont apporté leur soutien en nous cédant les droits de “A new error“ pour une somme minimale et symbolique. Cette musique, que le titre semblait prédestiné à notre projet, avait été choisie par notre équipe dès les premières étapes de conception. »

« Nous croyons beaucoup au mélange des arts et à la mixité des milieux culturels. Une troupe de danseurs a ainsi conçu et interprété pour le projet une chorégraphie unique (BR+N et Emilien Brin). »

21-Moi-Internet

 

D’un point de vue créatif et artistique, quelles ont été vos influences ? 

« On est tous les trois de grands fans de musique, qui sert aussi de fil conducteur dans le film. Mais à vrai dire, nous ne nous sommes pas véritablement inspirés de quelque chose ou de quelqu’un. Nous voulions un film artistique original. A première vue on pourrait croire qu’ils s’inspirent de films de science-fiction, mais en réalité il s’agit plutôt d’anticipation. L’anticipation, c’est ce qui définit le mieux « Moi, Internet« . Nous avons adoré par exemple le film Her ou même la série Black Mirror, et notre court-métrage est en quelque sorte le reflet de ce genre de productions. Bien sûr les films de réalisateurs comme Kubrick ou inspirés des romans d’Asimov (qui avaient eux exploité l’intelligence artificielle), ont sans conteste joué un rôle dans notre façon de travailler sur le film. »

2-2-Moi-Internet

 

Pour vous, que représente Internet aujourd’hui ? 

« Nous avons une vision assez commune d’Internet. Internet permet aux gens de partager, d’avoir un meilleur accès à l’information, aujourd’hui. Mais cela peut aussi se transformer en quelque chose de mauvais et dangereux : si Internet est contrôlé, ou sert à la surveillance de masse par exemple. »

8-Moi-Internet

 

Avez-vous d’autres projets qui se profilent à l’horizon ? 

« Nous nous consacrons à d’autres projets artistiques que nous élaborerons plus précisément dans quelques mois. On aimerait tenir le rythme d’un film tous les ans, ou tous les ans et demi. Nous travaillons à côté sur des publicités, c’est d’ailleurs cela qui nous a permis de financer ce film. On espère à terme, pouvoir trouver d’autres moyens. »

Merci sincèrement d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. Toute l’équipe de SooCurious vous souhaite une très belle continuation ^_^ ! 

35-Moi-Internet

 

« Moi, Internet » est un petit chef-d’oeuvre comme on aime en voir à la rédaction. Plein de poésie, il ne fait pas que nous offrir le « point de vue » d’une nouvelle conscience naissante, il nous pousse aussi à nous questionner. Nous avons été bouleversés par la profondeur de ce petit film de 6 minutes et nous espérons que l’équipe de Tongs & Curiosités partagera encore longtemps sa formidable créativité pour nous offrir d’autres magnifiques spectacles. Et vous alors, qu’avez-vous ressenti en contemplant cet intense court-métrage… de la peur, de la curiosité, de l’étonnement ?


Les amis sont ceux qui vous forcent au bonheur.

— Denys Gagnon