— ViDi Studio / Shutterstock.com

Des chercheurs du MIT ont réussi à réduire la mise en mémoire tampon des flux vidéo lorsqu’un réseau Wi-Fi est surchargé, ou lent. En clair, ils ont réussi à créer une innovation qui vous permettra de réduire voire d’éradiquer totalement la latence sur votre contenu streaming que vous regardez en direct.

Un problème parfois quotidien

Vous l’avez sûrement déjà expérimenté : vous êtes en train de regarder une vidéo sur YouTube, ou sur un service comme Netflix, puis l’image se pixelise, s’arrête temporairement puis se remet en route. Souvent insupportable, cette mise en mémoire tampon se produit souvent lorsque le réseau est surchargé, avec par exemple plusieurs utilisateurs qui exploitent votre connexion Internet.

Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont mis au point un système, baptisé Minerva, qui est capable d’analyser les vidéos, en mode hors connexion, afin de jauger au mieux la qualité optimale pour le visionnage. En clair, le service remet en cause le partage aujourd’hui égal entre deux personnes de la connexion attribuée. Actuellement, si une personne regarde la télévision et une autre son téléphone, elles reçoivent, théoriquement, la même quantité de réseau. Minerva analysera intelligemment ces sources, et attribuera une bande passante en fonction des besoins réels.

Des essais concluants

Les chercheurs ont bien évidemment déjà mis en pratique des fonctionnalités en phase de test, afin de déterminer si le résultat était une grande avancée. Minerva a ainsi été en mesure de réduire le temps de latence de près de la moitié. Ce n’est pas tout, puisque dans un tiers des cas, il était possible d’améliorer la qualité de la vidéo, passant de la haute définition à la très haute définition.

On peut déjà s’attendre à voir ce type de technologie apparaître dans les prochaines années, notamment sur des services de streaming comme Netflix. Cependant, si Minerva est un protocole qui fonctionne dans des foyers, il ne faut pas exclure à l’avenir le déploiement d’un principe similaire dans des régions entières. Finalement, au lieu de se lancer à la course des contenus plus légers ou des connexions plus puissantes, une alternative plus simple serait de mieux redistribuer les flux au sein du ménage…

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de