Dans le Missouri, les femmes pourraient être renvoyées de leur travail si elles prennent la pilule

Vous prenez la pilule, ou avez déjà eu recours à l’avortement ? Telle pourrait être bientôt la question d’un propriétaire aux femmes qui voudraient louer son appartement… Car le 20 juin, le Missouri a voté un projet de loi proposant des modifications importantes au fonctionnement de l’État.

Le Missouri, un Etat pro-life

Si la mesure annoncée peut paraître surprenante, elle ne l’est pas tant que ça pour les citoyens de cet État, qui s’affirment pro-life à 46 %. Eric Greitens, le gouverneur républicain du Missouri est ainsi intervenu pour lutter contre un plan global de renouvellement des dispositions générales concernant les lois à appliquer dans toutes les villes du Missouri, et destinées à interdire la discrimination à l’emploi et au logement pour des questions touchant à la grossesse. Il a ainsi déclaré que cette loi « transformera Saint-Louis et la région en sanctuaire de l’avortement ».

De nouvelles dispositions qui précariseront de nombreuses femmes

Le 20 juin, plusieurs décrets ont été adoptés pour imposer des restrictions en matière d’accès à l’emploi et au logement aux femmes qui prennent la pilule, ont déjà avorté ou ont eu un enfant hors mariage. Propriétaires et employeurs pourront ainsi interroger les femmes sur ces questions, peu importe qu’elles soient déjà employées, locataires, ou postulantes. De plus, des inspections surprises sont prévues dans les cliniques proposant l’avortement afin de les pousser à plier boutique.

Une loi pour protéger les femmes : oui, mais pas toutes

Certes, ces dispositions sont seulement en projet et doivent encore être validées par le Sénat. Mais si elles venaient à être définitivement adoptées, les femmes concernées pourraient demander l’application du Federal Pregnancy Discrimination Act et l’intervention du gouvernement fédéral américain. Cette loi protège les femmes contre les discriminations liées à la grossesse et pourrait amener à des sanctions contre le Missouri. Cependant, elle ne peut rien pour les femmes qui prennent la pilule…


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux