© — Sot2018 / Creative Commons

Mike Hughes, un Américain de 64 ans, est mort lors du crash de sa fusée artisanale à vapeur d’eau, alors qu’il tentait d’aller dans l’espace.

Ce samedi 22 février en Californie, aux États-Unis, l’homme que l’on surnommait “Mad Mike” est mort alors qu’il tentait de s’élever à plus de 1 500 mètres de hauteur grâce à une fusée artisanale avant de revenir sur la terre ferme.

L’astronaute auto-proclamé avait réalisé sa fusée à vapeur d’eau dans son jardin. Son lancement a eu lieu près de son domicile de Barstow, à 180 km au nord-est de Los Angeles. Comme le rapporte Space.com, “The Science Channel” était présent sur place afin de filmer un documentaire sur les Homemade Astronauts, soit les astronautes faits maison.

Malheureusement, le décollage ne s’est pas passé comme prévu. En effet, dès le lancement de la fusée, les parachutes s’ouvrent et s’arrachent. Un peu plus tard, après être montée dans le ciel, la fusée retombe à pic. Sans parachutes pour ralentir sa descente, l’engin s’écrase brutalement non loin d’une autoroute, tuant Mike Hughes. Le Parisien rapporte que selon le journaliste Justin Chapman, qui a été témoin de la scène, la fusée a semblé frotter contre la rampe de lancement, ce qui a sûrement déchiré les parachutes.

« Mike Hughes le Fou vient juste de se lancer dans une fusée à vapeur d’eau faite maison et s’est écrasé. Il n’a très probablement pas survécu. »

L’objectif final de Mike Hughes était de parvenir un jour à s’élever à plus de 100 kilomètres du sol, au niveau de la ligne de Karman, là où l’atmosphère terrestre et l’espace se rejoignent, afin de pouvoir voir de ses yeux la forme de la Terre. En effet, le sexagénaire croyait fermement que la Terre était plate. Cependant, il a déclaré à Space.com que sa croyance en une Terre plate n’était pas sa seule motivation pour le lancement. Selon lui, il était simplement un casse-cou, repoussant sans cesse l’enveloppe des fusées faites maison. Il avait expliqué sur Discovery Channel pourquoi il s’embarquait dans cette aventure : “C’est simplement pour convaincre les gens qu’ils peuvent faire des choses extraordinaires de leur vie… Peut-être que ça en inspirera d’autres que moi.

L’accident de samedi n’était pas sa première expérience dans le lancement d’une fusée artisanale. En 2014, il s’en était déjà sorti par miracle lorsque sa fusée avait explosé. En 2018, il avait réussi à s’élever de 600 mètres grâce à une fusée similaire. Les parachutes avaient cette fois-ci freiné sa descente, mais il s’était quand même blessé au dos en atterrissant, se faisant un tassement vertébral.

S’il ne réalisera jamais son rêve, Mad Mike restera tout de même dans les esprits, surtout après avoir établi, en 2002, le record du monde Guinness avec un saut de 31 mètres dans une limousine allongée, la Lincoln Tawn Car.

 » Michael ‘Mad Mike’ Hughes est décédé tragiquement aujourd’hui lors d’une tentative de lancement de sa fusée maison. Nos pensées et nos prières vont à sa famille et à ses amis pendant cette période difficile. Il a toujours rêvé de faire ce lancement et Science Channel était là pour raconter son voyage. »

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de