Depuis plusieurs mois et depuis l’ouverture de la frontière entre l’Europe et la Turquie, des migrants venus de ce pays se ruent par voie maritime vers la Grèce, mais aussi vers la Bulgarie. Des migrations aux conséquences humaines dramatiques. En effet, comme en témoigne une vidéo diffusée ce lundi 2 mars, les garde-côtes grecs ont tenté de faire couler un des bateaux pneumatiques de migrants turcs. Ils en sont même venus à leur tirer dessus en pleine mer. 

Des migrants chassés en pleine mer

Le vendredi 28 février dernier, la Turquie a annoncé avoir pris la décision de laisser passer les migrants, en dépit d’un pacte conclu en 2016 entre Ankara et Bruxelles au cours duquel le gouvernement turc s’engageait à lutter contre les passages illégaux. Depuis, plus de 10 000 réfugiés et migrants se sont rués vers ses frontières et cela a intensifié les violences et les risques de victimes en pleine mer.

Un récent évènement tragique en est la preuve. En effet, alors qu’ils se trouvaient aux abords des côtes du district de Bodrum, situé en Turquie et à moins de 20 kilomètres de Kos, une île grecque, des migrants turcs ont été attaqués par des garde-côtes grecs. Ces derniers ont effectivement tenté de percer leur bateau flottant et leur ont tiré dessus afin de les couler. “Les garde-côtes grecs ont effectué des manoeuvres visant à couler le bateau en route pour la Grèce transportant des migrants en situation irrégulière”, ont déclaré des garde-côtes turcs dans un communiqué.

Ils ont ensuite ouvert le feu. Plus tard, les migrants dans le bateau ont été touchés pas des perches utilisées pour les manoeuvres”, ajoutent les garde-côtes. Comme en témoigne la vidéo, les tirs ont bel et bien été lancés vers les migrants et leur pneumatique et ont finalement terminé dans l’eau, à seulement quelques mètres du bateau. 

https://twitter.com/borzou/status/1234467675147034624?ref_src=twsrc%5Etfw

“Un jeu dangereux avec la vie des gens” dénoncé

C’est le groupe de sauvetage Alarm Phone qui a annoncé dimanche dernier que ce bateau a été attaqué par des garde-côtes masqués. Le groupe a également rapporté que d’autres embarcations ont été abandonnées à la dérive par des garde-côtes aussi bien grecs que turcs. Face à cette situation, l’organisation a déclaré que les deux pays “jouent à un jeu dangereux avec la vie des gens”.

Par ailleurs, les garde-côtes grecs fustigent la Turquie et l’accusent d’aider les migrants à rejoindre la Grèce. Cette situation est critique et engendre la mort de plus en plus de migrants. C’est d’ailleurs un enfant qui a trouvé la mort en premier, alors qu’une embarcation de 48 personnes a chaviré, comme l’ont rapporté des garde-côtes grecs ce lundi. De plus, un réfugié syrien a également été tué à la frontière terrestre avec la Grèce, comme l’ont rapporté des sources de sécurité turques à Reuters. Les autorités grecques ont néanmoins nié cette information. 

— deepspace / Shutterstock.com

4
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
fredSPN75020HUbbarROBERT Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
ROBERT
Invité
ROBERT

Y a til un pacte européen zéro migrations à cause des virus Corona ?

HUbbar
Invité
HUbbar

Suivant Anadolu, les grecs auraient aussi tiré sur des gens tentant de passer la frontière terrestre. Mais on ne voit pas de victimes… Bizarre! Par contre, on voit une video montrant des douaniers/garde-frontières turcs tirer des grenades lacrymogènes vers leurs homologues grecs. Et on trouve aussi des grenades lacrymogènes turques… Lire la suite »