6 mesures pour le bien-être animal que les Français veulent voir appliquées dès cette année

La condition animale est devenue au fil des années un « véritable enjeu de société ». Nicolas Hulot, actuel ministre de la Transition écologique et solidaire, a même déclaré vouloir instaurer un « groupe de réflexion sur le bien-être animal » placé sous « l’autorité d’un philosophe et d’un parlementaire ». En conséquence, la Fondation 30 Millions d’amis a publié le 15 février 2018 un sondage mené par l’IFOP, détaillant les 6 mesures phares que les Français aimeraient voir appliquées.

 

L’interdiction de l’élevage intensif

Parmi les 1010 personnes interrogées par l’IFOP du 6 au 7 février 2018, 86 % d’entre elles sont favorables à l’interdiction de l’élevage intensif – soit 4 Français sur 5. Ce mode d’élevage, considéré comme inhumain, est principalement utilisé par l’industrie agro-alimentaire : en accumulant un nombre ahurissant d’animaux sur très peu de mètres carrés, les éleveurs augmentent leur productivité. Même si cela doit passer par un entassement des bêtes, un raccourcissement de leur phase de croissance, et un confinement total.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux