Messieurs, vos sous-vêtements trop près du corps limitent votre production de sperme

Messieurs, si vous préférez les slips aux caleçons, il serait peut-être temps de changer vos habitudes. En effet, une nouvelle étude affirme que les concentrations de spermes sont moins élevés chez les porteurs de sous-vêtements serrés.

 

PORTER DES SLIPS RARÉFIE LES SPERMATOZOÏDES

L’étude démontre non seulement que les concentrations de sperme sont plus élevées chez les hommes portant des caleçons mais également que les niveaux de l’hormone folliculo stimulante (FSH), productrice de sperme sont plus faibles. En effet, l’hypothèse soutenue est que la FSH s’activerait pour parer aux dommages causés par des sous vêtements trop serrés qui créent des environnements où la chaleur est trop élevée et favorise la raréfaction des spermatozoïdes.

Ce n’est pas la première étude menée sur le sujet, mais c’est la première fois qu’elle contient autant de participants (656 personnes) et examine autant d’aspects différents sur la qualité du sperme. « L’un des points forts de cette étude est que nous avons pu étudier la relation potentielle entre le type de sous-vêtements portés et les indicateurs de la fonction testiculaire tels que les niveaux d’hormones de reproduction et les dommages à l’ADN. », affirme une des chercheuses Lidia Mínguez-Alarcón de la Harvard T.H. Chan School of Public Health de Boston.

 

D’AUTRES FACTEURS POTENTIELLEMENT EN CAUSE

Sur les 656 participants, 53 % ont déclaré porté des calecons la plupart du temps. Résultats, ces personnes avaient une concentration de sperme 25 % fois plus élevée, 33 % plus de spermatozoïdes dans un éjaculat, un nombre de spermatozoïdes 17 % plus élevé et bien moins de FSH que les autres portant des slips, bikinis, ou sous vêtements se terminent au dessus du genou.

En plus de la chaleur des sous-vêtements, les résultats ont été pondérés et tiennent aussi compte de l’indice de masse corporelle, de l’activité physique ou encore du nombre de bains chauds pris. Il pourrait également exister d’autres facteurs comme des pantalons trop serrés que l’étude n’a pas pris en compte. C’est pourquoi il est encore impossible d’affirmer que les sous-vêtements serrés sont la seule cause de la réduction de la concentration du sperme même s’il est certain qu’il y a un lien.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux