Le jeudi 12 mars, Emmanuel Macron faisait un discours à propos du coronavirus, dans lequel il annonçait notamment le passage de la France au stade 3 de l’épidémie et la fermeture de toutes les écoles. Fabien Olicard, le célèbre mentaliste, analyse ici le discours verbal et non verbal du président : les effets produits sur l’auditeur, son scepticisme face à certains propos tenus, et l’utilisation des fameux sous-titres.

Pour rappel, le mentalisme utilise différentes techniques empruntées à la psychologie (comme la déduction avec la lecture à froid, l’intuition et l’équivoque), la suggestion (comme l’hypnose), le développement de la mémoire (comme la mnémotechnie et le calcul rapide) et l’illusion (comme la prestidigitation et la manipulation).

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de