De nombreux internautes ont déjà utilisé des gifs, des mèmes et des images drôles pour amuser leurs interlocuteurs, leurs amis ou encore leurs abonnés. Une équipe d’archivistes de la bibliothèque du Congrès, à Washington, a eu la brillante initiative de stocker tous les contenus populaires en open source sur Internet pour immortaliser la culture numérique de notre génération pour les futures générations.

Comme nous le rapporte Slate, des chercheurs se sont lancés à la chasse aux gifs, aux tweets, aux blogs, aux mèmes et aux images drôles qui sont devenus viraux sur le net. Et selon le New York Times, cette gigantesque bibliothèque contiendrait déjà pas moins de 18 milliards de documents numériques, soit 2,129 pétaoctets de données.

Mais il ne faut pas croire que tous les contenus sur le Web sont répertoriés dedans. En fait, les archivistes ont préféré mettre dans cette base de données uniquement les contenus qui ont été populaires pendant une journée à plusieurs années et les contenus adaptables. En d’autres mots, chaque internaute doit pouvoir modifier le contenu à sa guise, tel le « Distracted Boyfriend » qui a été modifié des milliers de fois. Pour rappel, c’est l’image d’un homme qui tient la main de sa copine mais qui se retourne pour regarder une autre femme.

Disloyal Man/Distracter Boyfriend – Antonio Guillem/Wikipedia

Notons également qu’au départ, l’idée était de collecter les grands événements de l’Histoire. Mais les chercheurs ont élargi les contenus qui intègreront la bibliothèque en créant un catalogue qui représenterait la culture en ligne de notre époque afin que les générations futures de chercheurs et d’internautes puissent en avoir une trace.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de