Que ce soit le choix d’un émoji, le double sens d’un mot ou la ponctuation, tout est (souvent) sujet à une analyse personnelle lors d’une conversation. Mais aujourd’hui, une application qui utilise une intelligence artificielle aide les utilisateurs à améliorer leurs relations. Pour cela rien de plus simple, elle va passer au peigne fin les conversations et livre son jugement.

Une application très sérieuse

Mei est une application lancée dans une version bêta plus tôt dans l’année. Son fonctionnement repose sur des millions de messages, provenant de plus de 100 000 utilisateurs différents, et plus de trois années de recherche. Cette large base de données a permis d’alimenter une intelligence artificielle, qui sait désormais analyser, à travers des algorithmes sophistiqués et un traitement du langage particulier, plusieurs critères : le temps de réponse, la concision, le choix de certains mots, la ponctuation.

Dans son fonctionnement, l’application va créer un véritable profil psychologique de vos contacts, à travers une conversation textuelle. Celle-ci peut par exemple être importée d’une conversation WhatsApp, le tout en seulement quelques clics. Dorénavant, Mei se propose de déterminer si deux personnes se plaisent, même si l’une d’elles pense le contraire. Un pari ambitieux, qui se traduit à travers un calcul des pourcentages de compatibilité entre deux personnes.

Celui-ci se base sur cinq critères : l’ouverture, le contrôle des émotions, l’extraversion, l’agrément et la conscience. Par la suite, un système de score est mis en place, et permet de mettre en évidence certaines autres caractéristiques communes, comme peuvent l’être par exemple la fierté ou encore le sérieux.

— Dragana Gordic / Shutterstock.com
– Alex Ruhl / Shutterstock.com

Un traducteur de sentiments

Bien sûr, l’idée d’une telle application fait sourire (ou peut faire froid dans le dos). Difficile d’imaginer qu’un robot soit capable de mieux comprendre des sentiments humains qu’un humain lui-même. En revanche, l’application a été designée pour répondre à ce genre de problématiques. Es Lee, son fondateur, compare cette IA à une barmaid très expérimentée qui sait “immédiatement détecter si une conversation est chargée de sous-entendus ou si elle est parfaitement désintéressée”, comme le rapportent nos confrères de Slate.

Ainsi, cette application ne se contente pas de simplement établir un diagnostic, avec un résultat en termes de compatibilité. Non, en plus du pourcentage que vous pourrez recevoir, des conseils seront de la partie afin de potentiellement arriver à séduire la personne de la conversation analysée. Il n’est pas question de bouleverser sa personnalité, mais de mieux comprendre l’autre. Pour le fondateur, il est légitime de craindre ce genre d’application, mais il estime que nous suranalysons la plupart des messages que l’on reçoit, et que l’emploi d’une intelligence artificielle ne fait que simplifier les choses…

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de