― Fuss Sergey / Shutterstock.com

L’obésité et le surpoids sont des sujets préoccupants aux États-Unis, où environ 40 % des adultes sont obèses et 30 % en surpoids. L’Agence américaine des médicaments, la Food and Drug Administration (FDA), a récemment approuvé la mise sur le marché d’un nouveau médicament pour le traitement de l’obésité.

Ce médicament n’est pas tout à fait nouveau

Cela faisait sept ans que la FDA n’avait pas approuvé de médicament pour lutter contre l’obésité. Appelé « Wegovy », ce médicament est fabriqué par la société pharmaceutique danoise Novo Nordisk. En réalité, il ne s’agit pas tout à fait d’un nouveau médicament. Le même médicament, appelé sémaglutide, est notamment utilisé contre le diabète de type 2 aux États-Unis et dans d’autres pays depuis plusieurs années.

Selon une étude sur le siméglutide publiée en mars dernier, ce médicament serait un coupe-faim très efficace. 2 000 adultes ayant un indice de masse corporelle supérieur ou égal à 30 y ont participé. Ces derniers ont perdu 15 % de leur poids en moyenne. Et les essais cliniques pour évaluer l’efficacité du Wegovy ne sont pas moins concluants.

— staras / Shutterstock.com

Des essais cliniques concluants

Quatre essais cliniques impliquant 4 500 patients ont été effectués sur une durée de 68 semaines. Certains patients ont vraiment reçu le traitement tandis que d’autres ont juste reçu un placebo. Les résultats auraient été différents, en fonction de certains paramètres d’essai. Cependant, une perte de poids moyenne de 17 à 18 % a été constatée pendant plus de 68 semaines chez les personnes obèses et sans diabète de type 2 ayant reçu Wegovy en parallèle d’un régime alimentaire adapté et d’une augmentation de l’activité physique.

En revanche, de nombreux participants aux essais cliniques ont signalé des effets secondaires modérés comme des nausées, des diarrhées, des vomissements, de la constipation et des douleurs abdominales. Après la survenue de ces effets secondaires, certains participants ont arrêté le traitement. En revanche, beaucoup ont continué le traitement pour perdre encore plus de poids.

Le traitement prend la forme d’une injection par semaine. La dose augmente chaque semaine jusqu’à 2,4 milligrammes, afin de réduire les effets secondaires gastro-intestinaux. Il est à noter que le médicament doit être utilisé chez les personnes adultes obèses ou en surpoids qui ont au moins une pathologie liée au poids comme l’hypertension artérielle ou le diabète. Ce dernier agit comme un coupe-faim. Il doit s’accompagner d’un régime hypocalorique et d’une activité physique accrue.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de