Flickr

Le dinitrophénol

Ce médicament a été découvert pendant la Première Guerre mondiale, et a été utilisé pour réguler le métabolisme. Le médicament a alors été l’espoir de l’anéantissement de l’obésité. Cependant, il a vite été découvert qu’il faisait plus de mal que de bien. Plus la dose augmentait, plus le patient transpirait, et avait une température corporelle plus élevée. Dans les cas les plus extrêmes, le médicament provoquait des blocages respiratoires, de très fortes fièvres, et dans bien des cas, la mort du patient.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de