— Musashi Akira / Shutterstock.com

Le docteur Abdul Mabud Chowdhury, urologue dans un hôpital de Londres, est mort après deux semaines de lutte contre le coronavirus.

Le docteur Abdul Mabud Chowdhury n’a pas survécu à son infection par le coronarivus : à 53 ans, il fait partie des dizaines de soignants qui, au Royaume-Uni, succombent des suites du Covid-19.

Il avait alerté le Premier ministre Boris Johnson

Selon le quotidien The Daily Telegraph, il avait pourtant interpellé le Premier ministre Boris Johnson le 18 mars dernier pour lui demander de doter le personnel hospitalier de meilleurs équipements. Dans un message sur les réseaux sociaux, il avait martelé ce besoin urgent des personnels soignants, ajoutant que les professionnels de la santé, en contact direct avec les patients, étaient eux aussi des êtres humains et avaient le droit de vivre avec leur famille sans risquer d’être infectés par le coronavirus.

L’urologue d’origine indienne était arrivé au Royaume-Uni à la fin des années 1990. Le Daily Telegraph précise que trois infirmières, obligées de porter des sacs-poubelle en guise de protection, ont également été infectées par la maladie.

Le docteur Abdul Mabud Chowdhury était touché par la gratitude du public envers les soignants, mais insistait sur le fait qu’“il faut que nous puissions nous protéger”. Peu avant sa mort, il s’était à nouveau inquiété auprès de sa famille du peu de réactivité du gouvernement. Les autorités indiquent qu’aujourd’hui, les hôpitaux sont suffisamment équipés. Ainsi, mercredi dernier, 33 millions de masques, blouses et tabliers ont pu être livrés dans tout le pays.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de