Découverte majeure : toutes les conditions de la vie sont réunies dans les sous-sols de Mars !

Jusqu’à présent, les chercheurs estimaient que Mars avait pu abriter la vie il y a des milliards d’années. Mais selon cette nouvelle étude, la planète rouge posséderait dans son sous-sol particulièrement riche en oxygène tous les ingrédients nécessaires au développement de formes de vie extraterrestres simples.

 

Mars réunirait toutes les conditions nécessaires à l’existence de formes de vie souterraines

Publiée il y a quelques jours dans la revue scientifique Nature, cette étude menée par une équipe de scientifiques du Jet Propulsion Laboratory suggère que les niveaux d’oxygène dans le sol martien seraient suffisants pour soutenir la vie en s’appuyant sur deux découvertes récentes : la découverte de roches fortement oxydées sur Mars par le rover Curiosity, et la présence de sources d’eau saumâtre dans son sous-sol. Après avoir analysé les quantités d’oxygène contenues dans ces roches et évalué l’oxygène potentiel se trouvant dans les réserves d’eau souterraines de la planète, les scientifiques ont découvert que la planète rouge réunissait toutes les conditions indispensables au développement de formes de vie simples.

Comme l’a expliqué Vlada Stamenkovic, scientifique du Jet Propulsion Laboratory ayant participé à l’étude : « Nous avons découvert avec étonnamment que le sous-sol de Mars abritait de vastes réserves d’eau saumâtre, et selon nos recherches, celles-ci seraient suffisantes pour permettre la respiration aérobie de microbes voire même d’éponges, qui sont les représentants les plus simples du règne animal ».

© NASA

 

Une découverte majeure

Si ces travaux suggèrent que toutes les conditions sont réunies pour soutenir la vie dans les différentes réserves d’eau souterraine de la planète rouge, cela ne signifie pas pour autant que celle-ci existe à l’heure actuelle. Il est également important de souligner que la NASA évite pour l’instant scrupuleusement les zones de Mars pouvant abriter de l’eau, de peur de contaminer les formes de vie pouvant s’y trouver avec des bactéries terrestres résistantes. Reste que le Pôle sud de Mars, qui abriterait plusieurs lacs souterrains, serait le candidat le plus crédible au maintien de formes de vie souterraines selon les chercheurs.

Toujours selon les auteurs de l’étude : « L’oxygène a bien plus d’importance pour Mars que nous ne l’imaginions. En se décomposant, il offrirait les ingrédients nécessaires au développement et à la subsistance de n’importe quel microbe. Ces récentes découvertes ont contribué à faire largement évoluer notre vision en ce qui concerne la possible existence, passée ou présente, de formes de vie extraterrestres sur cette planète ».

© Pixabay

Onze est la contraction de “undecim” en latin, qui signifie “dix et un”

— @DailyGeekShow