Bien que les chercheurs n’aient pas encore détecté sa présence sous forme liquide, il existe des grandes quantités de glace d’eau à la surface de Mars, comme en témoignent ces impressionnants clichés réalisés par la sonde Mars Express.

 

Un gigantesque dôme de glace de 60 km de diamètre sur Mars

L’Agence spatiale européenne vient de dévoiler deux photos étonnantes réalisées par l’orbiteur martien Mars Express. L’année passée, ce dernier a survolé plusieurs fois la région polaire septentrionale de la planète rouge et immortalisé le « cratère de Korolev », un gigantesque gouffre de 81,4 kilomètres de diamètre rempli de glace immaculée, à l’aide de sa caméra stéréoscopique haute résolution.

Situé au sud des dunes d’Olympia Undae, qui encerclent la calotte polaire nord de la planète, ce gigantesque cratère a été créé par un impact massif survenu dans le passé lointain de Mars. Nommé ainsi en l’honneur de Sergei Korolev, ingénieur en fusées soviétiques, il est profond d’environ deux kilomètres et abrite un dôme de glace d’eau d’1,8 kilomètre d’épaisseur pour 60 kilomètres de diamètre, soit environ 2 200 kilomètres cubes de glace.

 

Le résutlat d’un phénomène géologique appelé « piège à froid »

Cet impressionnant dôme de glace est le résultat d’un phénomène géologique appelé « piège à froid » : au contact de l’air chaud, la glace en surface se refroidit et s’enfonce légèrement, ce qui a pour effet de créer une couche d’air froid directement au-dessus de cette dernière. L’air étant un mauvais conducteur thermique, la couche en question va agir comme un isolant et empêcher la glace de fondre.

Afin d’obtenir ces clichés sidérants d’une résolution d’environ 21 mètres par pixel, cinq des bandes photographiques capturées par Mars Express ont été assemblées. L’image extrêmement détaillée a également permis de créer une carte topographique montrant le relief du cratère (ci-dessous), déterminé par altimétrie. Une dynamique géologique similaire a pu être observée dans le cratère de Louth (36 km de diamètre), se situant également dans la région polaire septentrionale de Mars.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de