© Auteur inconnu / Wikimedia Commons

En 1907, Marcel Proust commence la rédaction d’un grand cycle romanesque. De nombreux écrits de l’auteur restent malheureusement méconnus. Gallimard reprend les choses en main et publie des manuscrits inédits dès le mois de mars !

À la recherche du temps perdu est un immense chef-d’œuvre de la littérature. C’est pourquoi Gallimard a souhaité publié les fondations écrites et réfléchies par Marcel Proust, le 18 mars prochain. Ces dernières sont composées de « 75 feuillets et autres manuscrits inédits » datant de 1908. Jean-Yves Tadié, biographe de Proust, signera la préface de cette édition inédite.

Tous ces textes appartenaient à l’éditeur Bernard de Fallois, décédé en 2018. Il a légué toute sa collection à la Bibliothèque nationale de France et l’arrière-petite-fille de Robert Proust (frère de l’écrivain), Nathalie Mauriac, a pu mettre la main dessus. « Graal proustien, les ’75 feuillets’ de très grand format étaient devenus légendaires. La seule trace qui en existait était l’allusion qu’y faisait Bernard de Fallois, en 1954, dans la préface du Contre Sainte-Beuve », indique Gallimard.

La Bibliothèque nationale de France compte mettre en place une « grande exposition Proust » dès l’automne 2022 à l’occasion du centenaire de sa mort.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de