Jason, amputé de l’avant-bras droit, a continué à jouer de la musique grâce à une prothèse à la fois capable d’obéir finement aux mouvements de son biceps mais aussi de s’adapter à la musique environnante. Découvrez l’incroyable renaissance de l’artiste !

Jason Barnes, un batteur, a perdu son bras droit il y a deux ans après avoir été électrocuté. Il a fait sa propre prothèse après l’accident, mais elle n’était pas très flexible. Il pouvait jouer de la batterie par un mouvement du coude mais il était incapable de contrôler la vitesse ou le rebond du bâton.

Pour l’aider, le professeur Gil Weinberg du Centre Georgia Tech pour Music Technology à Atlanta, a créé une prothèse de tambour robotique à moteur et deux pilons. Le premièr est contrôlé par les bras du musicien et électroniquement par des capteurs musculaires. L’autre « écoute » la musique et improvise. « Le deuxième pilon a un esprit propre », a déclaré Gil. « Le batteur devient essentiellement un cyborg. C’est intéressant de le voir jouer et improviser avec une partie de son bras qu’il ne contrôle pas totalement. »

Nous avons été bluffés par ce que la technologie est capable de réaliser ! Nous sommes très admiratifs du courage de Jason qui n’a jamais abandonné sa passion et qui s’est battu pour continuer à jouer de la batterie malgré son handicap. Et vous, pensez-vous que la technologie permettrait aux personnes handicapées de poursuivre leur passion ?

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de