― Talukdar David / Shutterstock.com

En pleine crise sanitaire mondiale, une nouvelle maladie mystérieuse est apparue en Inde. Les premiers cas sont survenus le 5 décembre dernier dans la ville d’Eluru. Depuis, elle a frappé plusieurs centaines de personnes et a provoqué au moins la mort d’un homme. De peur d’être contaminés, de nombreux habitants ont tenté de fuir la ville.

500 personnes contaminées

Une mystérieuse maladie se propage dans le sud de l’Inde rapporte le Times of India. Les familles comptant des personnes âgées et des jeunes enfants sont particulièrement inquiètes. D’après les autorités, plus de 300 personnes ont été admises dans les hôpitaux au cours du week-end dernier, environ 150 lundi et des dizaines mardi. Un hôpital a réservé 100 lits pour accueillir les patients, mais la plupart ont pu regagner leur domicile après quelques heures. En revanche, un homme de 45 ans est décédé dimanche.

La maladie peut provoquer des convulsions de trois à cinq minutes rappelant les symptômes de l’épilepsie, une perte de mémoire, des brûlures aux yeux, de l’anxiété, des nausées, des vomissements, des maux de tête et de dos. Une équipe d’experts de l’Institut national de virologie, du Centre national de contrôle de maladies et de l’Institut des sciences médicales des Indes à Eluru a été envoyée par le gouvernement pour mener une enquête sur place.

En plus de cela, l’Inde fait partie des pays les plus touchés par le Covid-19 qui déplore 141 772 décès.

— Radiokafka / Shutterstock.com

Une maladie bien réelle

Après avoir prélevé des échantillons de sang sur dix personnes, l’on a relevé des taux élevés de plomb et de nickel chez les patients. Les autorités ont ainsi ordonné une enquête pour découvrir l’origine de la présence de ces métaux lourds dans l’organisme des malades. A. V. Mohan, directeur de l’hôpital d’Eluru, indique toutefois qu’il est encore trop tôt pour affirmer avec certitude que ces métaux lourds sont à l’origine de cette mystérieuse maladie.

« Ces deux métaux sont des métaux lourds et leurs traces étaient supérieures à la normale dans les échantillons de sang que nous avons envoyés à l’AIIMS-Delhi. Le plomb est une neurotoxine et affecte le système nerveux. Cependant, il est trop tôt pour tirer des conclusions. Nous avons envoyé 40 autres échantillons d’eau et de lait à l’AIIMS comme demandé et une fois que nous aurons le rapport, nous pourrons peut-être déterminer la cause de cette mystérieuse maladie », a expliqué A. V. Mohan.

« Certains pensent qu’il s’agit d’une hystérie de masse, mais ce n’est pas le cas », a déclaré A. S. Ram, médecin-chef à l’hôpital gouvernemental d’Eluru, assurant que la plupart des personnes qui se sont présentées à l’hôpital présentaient de réels symptômes. Selon lui, de nombreux patients arrivaient avec une blessure à la tête, à la suite d’un évanouissement. Kiran Kumar, un policier, témoigne notamment qu’il a perdu connaissance pendant plus de deux heures lundi. « Mes collègues m’ont dit que j’ai crié quelque chose avant de m’effondrer. Je me suis blessé à l’épaule droite en tombant sur la route », a-t-il raconté.

1
COMMENTEZ

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Queuche Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Queuche
Invité
Queuche

Quels sont les niveaux de pollution au plomb de l’eau à Eluru ?