Vous avez le mal des transports ? Ces lunettes rendront bientôt vos voyages beaucoup plus agréables

Le mal des transports touche environ 20 % de la population française. À première vue anodin, celui-ci s’avère extrêmement désagréable et pourrait constituer un obstacle au développement futur des voitures autonomes, c’est pourquoi Boarding Ring a mis au point un modèle de lunettes breveté permettant d’en atténuer les effets. Explications.

 

Les premières lunettes « anti-mal des transports »

Aussi appelé cinétose, le mal des transports se manifeste lorsque les yeux et l’oreille interne envoient des signaux contradictoires au cerveau. Ce conflit sensoriel est à l’origine de divers symptômes incommodants, comme des vertiges, des maux de tête violents, ou des vomissements, et touche plus particulièrement les enfants et les femmes. Afin d’en atténuer les effets, la société française Boarding Ring a conçu un dispositif paramédical innovant : une monture en plastique épais dont les verres contiennent un liquide bleu chargé de matérialiser une ligne d’horizon dans le champ de vision du porteur.

Ne comprenant aucun verre correcteur, ce dispositif peut être porté par dessus des lunettes de vue et limite grandement le conflit sensoriel à l’origine de la cinétose en améliorant la synchronisation entre les signaux émis par les yeux et l’oreille interne. Selon Boarding Ring, il suffit de porter le dispositif environ 10 minutes pour constater une atténuation importante des symptômes liés au mal des transports.

 

Ces dispositifs pourraient se démocratiser avec le développement des voitures autonomes

Avec le développement futur des voitures autonomes, qui seront contrôlées par une intelligence artificielle performante, ces lunettes anti-mal des transports pourraient devenir des dispositifs incontournables en épargnant bien des désagréments aux passagers humains. En effet, s’il ne fait aucun doute que les robots-conducteurs de demain seront quasiment infaillibles, ceux-ci ne pourront malheureusement pas grand chose contre les secousses engendrées par des chaussées irrégulières et les manœuvres inattendues des autres usagers de la route.

Ce n’est donc pas un hasard si Citroën s’est associée cet été à Boarding Ring afin d’intégrer à son catalogue Lifestyle son propre modèle de lunettes anti-mal des transports. Fin 2017, la société Uber avait quant à elle dévoilé un système de stimulation sensorielle complexe censé lutter contre la nausée en détournant l’attention du cerveau humain par différents biais : flashs lumineux lors des changements de direction, fauteuil s’inclinant dans les virages et vibrant lors des freinages…

En attendant, si vous souffrez du mal des transports, vous pouvez toujours appliquer les conseils simples présentés dans la vidéo suivante pour en atténuer les effets.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux