— Nomad_Soul / Shutterstock.com

Des chercheurs australiens ont mis au point un film ultra-fin de vision nocturne. Unique en son genre, il ne nécessite qu’un simple laser pour convertir la lumière infrarouge en images visibles par l’utilisateur.

« Nous avons rendu l’invisible visible »

Présenté dans la revue Advanced Photonics, le film est basé sur la technologie des nano-cristaux, sur laquelle les scientifiques de l’université nationale australienne travaillent depuis plusieurs années. Des centaines de fois plus fines qu’un cheveu humain, ces minuscules particules fonctionnent en convertissant les photons entrants de la lumière infrarouge en photons plus énergétiques du spectre visible.

En 2016, l’équipe était parvenue à fixer l’un de ces nano-cristaux sur une plaque de verre. Ce qui avait été considéré comme la première étape du développement d’un réseau de nombreux petits cristaux convertisseurs de photons qui, ensemble, pourraient former un film changeant la façon dont l’œil humain perçoit la lumière. Poursuivant leurs travaux, les scientifiques ont maintenant produit un prototype de ce film qu’ils disent être léger, bon marché et facile à produire à grande échelle.

« Nous avons rendu l’invisible visible », estime Rocio Camacho Morales, co-auteure de l’étude. « Notre technologie est capable de transformer la lumière infrarouge, normalement invisible pour l’œil humain, en images que nous pouvons clairement voir, même à distance. Ce film très fin, composé de cristaux de l’ordre du nanomètre, peut être directement appliqué sur des lunettes et agit comme un filtre, vous permettant de voir dans l’obscurité. »

Rocio Camacho Morales portant les lunettes recouvertes du film de vision nocturne — © Jamie Kidston / The Australian National University

Une technologie compacte et très peu énergivore

Selon l’équipe, son utilisation implique uniquement l’utilisation d’un minuscule laser, semblable à ceux qui équipent les pointeurs du même nom, que les nano-cristaux combinent avec la lumière infrarouge entrante afin d’offrir au porteur une véritable vision nocturne.

Promettant de remplacer avantageusement les lunettes de vision nocturne encombrantes et énergivores actuellement utilisées par les militaires, cette technologie particulièrement compacte pourrait également être appliquée à des lunettes ordinaires et trouver des applications quotidiennes. Les chercheurs évoquant notamment des trajets de nuit (en voiture comme à pied) plus sûrs.

« C’est la première fois que la lumière infrarouge a pu être convertie avec succès en images visibles dans un film ultra-fin », souligne Dragomir Neshev, auteur principal de l’étude. « Il s’agit d’une avancée significative qui bouleversera profondément le domaine de la vision nocturne. »

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de