— dissx / Shutterstock.com

Cela fait presque une année que le Covid-19 est apparu dans notre vie, mais jusqu’à présent, de nouvelles informations sur le virus, la manière dont il se propage et de s’y protéger apparaissent. Dans une nouvelle étude chinoise, il a été révélé que les lunettes de correction peuvent considérablement diminuer le risque de contamination au coronavirus.

Une étude qui souligne l’importance des yeux dans la transmission du coronavirus

Jusqu’à présent, les gestes barrières essentiellement préconisés pour limiter la propagation du coronavirus sont la distanciation sociale, le port du masque et le lavage fréquent des mains. Ainsi, l’attention s’est essentiellement focalisée sur la transmission de la maladie par voie orale et nasale. Il ne faut pourtant pas oublier que le virus peut également être transmis par voie oculaire. Concernant ce point, une nouvelle étude réalisée à l’hôpital Suizhou Zengdu, dans la province de Hubei, en Chine, suggère que les personnes qui portent quotidiennement des lunettes sont moins à risque de contracter le Covid-19.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont évalué 276 patients hospitalisés dans l’hôpital pour coronavirus entre fin janvier et mi-mars. Il a été spécifiquement demandé aux patients s’ils portaient des lunettes et pendant combien d’heures ils les portaient pendant la journée. Il a été constaté que seulement 6 % des personnes ayant participé à l’enquête portaient des lunettes de manière régulière. L’étude a également noté que 31 % des habitants de la région portaient des lunettes de vue au quotidien. Cela indique que les personnes qui portent des montures sont environ cinq fois moins susceptibles de contracter le coronavirus que celles qui n’en portent pas.

Ainsi, l’étude publiée dans la revue JAMA Ophthalmology suggère que les lunettes peuvent servir de rempart contre les gouttelettes contaminées qui risqueraient d’infecter un individu via la muqueuse oculaire. Les chercheurs ont également suggéré que les lunettes peuvent réduire la tendance des gens à toucher leur visage, notamment leurs yeux. Il est cependant important de comprendre que le fait de porter des lunettes ne garantit pas à 100 % qu’une personne ne risque plus d’être infectée par le coronavirus via ses yeux. De plus, Lisa Maragakis, spécialiste en maladies infectieuses de l’université Johns-Hopkins à Baltimore, a expliqué au New York Times que l’étude était assez limitée puisque les paramètres qui ont été pris en compte le sont.

Une hypothèse qui nécessite des études supplémentaires pour être confirmée

Quoi qu’il en soit, cette étude démontre en premier lieu que les yeux – tout autant que le nez ou la bouche – sont une voie de transmission à reconsidérer plus sérieusement en ce qui concerne le coronavirus. « Ces résultats suggèrent que l’œil peut être une voie d’infection importante pour le Covid-19, et une plus grande attention devrait être accordée aux mesures préventives telles que le lavage fréquent des mains et éviter de toucher les yeux », ont écrit les chercheurs. Pour l’instant, aucune étude n’a évalué l’importance de la transmission de la maladie par les yeux, mais une étude publiée dans The Lancet au mois de juin a également conclu que le port de lunettes ou de visière réduisait considérablement le risque d’infection au Covid-19.

Étant donné le manque d’informations et les incertitudes sur le sujet, certains experts ont décidé de ne pas recommander le port de lunettes si ce n’est pas nécessaire. Ces derniers s’inquiètent surtout sur le fait qu’une personne qui n’est pas habituée à porter des lunettes aurait plus tendance à toucher son visage si elle en portait. D’un autre côté, certains autres préfèrent miser sur la prudence. C’est le cas du Dr Maragakis qui a déclaré dans un article commentant l’étude que les lunettes « peuvent servir de barrière partielle qui réduit l’inoculum du virus d’une manière similaire à ce qui a été observé pour les masques en tissu ».

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de