‎― Aliona Rondeau / Shutterstock.com

Environ 7 millions de personnes en France et 700 millions dans le monde sont atteintes de dyslexie, un trouble particulièrement problématique chez les enfants. Celui-ci peut effectivement entraîner des difficultés scolaires et une perte de confiance en soi. Pour lutter contre ce trouble, la société bretonne Lexilife a mis au point une lampe apportant un bon confort de lecture baptisée « Lexilight ».

Un test concluant sur 300 personnes

Le cerveau humain choisit normalement quel œil sera dominant dans sa vision très tôt dans son développement. Une fois choisi, l’œil dominant envoie une information principale au cerveau. En revanche, une personne dyslexique dispose de deux yeux dominants qui envoient tous deux des informations différentes au cerveau. Ainsi, une confusion s’installe, ce qui a pour conséquence de créer un effet miroir perturbant.

Cet effet est fréquent avec les lettres symétriques telles que le b et le d, ou encore le p et le q, a expliqué Jean-Baptiste Fontes, créateur de Lexilight. Cette dernière « diffuse une lumière pulsée et modulée qui efface cet effet miroir ». Elle a été testée sur 300 personnes. Et les résultats ont démontré une amélioration du ressenti de confort de lecture chez 87 % d’entre elles.  

Comment ça marche ?

Découlant de plus de 20 ans de R&D, la lampe Lexilight efface l’effet miroir en permettant au cerveau de traiter les informations envoyées par les yeux comme si elles provenaient d’un seul et unique œil. Elle diffuse notamment une lumière dont les ondes peuvent rétablir une asymétrie entre les deux yeux de l’utilisateur. Elle pivote également et peut ainsi fonctionner sur les écrans en étant positionnée à la verticale.

À l’heure actuelle, Jean-Baptiste Fontes souhaite faire certifier son invention comme un dispositif médical. De cette façon, un remboursement serait possible pour les acheteurs. Disponible à 549 euros avec un essai gratuit de 1 mois, elle est livrée avec une housse solide pour faciliter son transport.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de