— Monika Wisniewska / Shutterstock.com

Vous aimez donner une petite friandise à base de viande crue à votre fidèle boule de poils ? Méfiez-vous car ce geste qui peut vous paraître anodin n’est pas sans risque. Nourrir son animal pour le rapprocher de son état naturel est très populaire mais saviez-vous que cela pourrait aussi entraîner des dangers pour sa santé, ainsi que pour la nôtre ?

Non cuits, certains aliments peuvent contenir des bactéries, dont certaines sont résistantes aux antibiotiques, et qui sont transmises aux animaux qui les consomment. Voici le résultat d’une étude menée sur l’alimentation à base de viande crue.

Plus connus sous l’acronyme BARF (Biologically Appropriate Raw Food ou « nourriture crue biologiquement appropriée »), ces régimes alimentaires « peuvent contenir des bactéries pathogènes ou résistantes aux antibiotiques » et ne sont donc pas sans risque pour la santé de nos fidèles compagnons, alerte Magdalena Nüesch-Inderbinen, de l’université de Zurich. Alors que certains donnent de la viande crue à leur chat ou à leur chien afin d’embellir leur pelage, leur garantir une bonne hygiène dentaire et une alimentation dénuée d’additifs contenus dans les pâtées et croquettes, la réalité est tout autre.

L’équipe de scientifiques qui a mené cette étude a émis diverses conclusions après avoir analysé 51 portions de viande crue, commercialisée en Suisse. 73 % d’entre elles présentaient un taux d’Enterobacteriaceae largement supérieur à la normale exigée par la réglementation européenne. 4 % étaient contaminées par des salmonelles et plus de la moitié par des bactéries antibiorésistantes telles que Escherichia coli.

« La résistance aux antibiotiques est un problème qui affecte la société dans son ensemble. Il est important d’identifier les sources de dissémination qui présentent un risque pour la santé animale et publique », conclut Magdalena Nüesch-Inderbinen.

Les résultats de cette étude montrent donc que ces bactéries antibiorésistantes peuvent être transmises à l’Homme. De plus, les salmonelles provoquent des troubles gastro-intestinaux (diarrhée ou vomissements), aussi bien chez les animaux que chez les hommes. Faites donc attention à l’alimentation de vos boules de poils et méfiez-vous des aliments crus, aussi bien pour leur bien-être que pour le vôtre.

4
COMMENTEZ

avatar
3 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
FirstFirstathena19guy51 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
19guy51
Invité
19guy51

Et ils mangeaient quoi pendant toutes ces années avant l’invention des croquettes ?

athena
Invité
athena

à « 19guy51 » : on vous explique que les composants de la viande sont devenus résistants aux antibiotiques… donc « avant » la viande était plus saine, et le poisson moins pollué. Moi, je cuits ce que je leur donne. Croquettes : les pires déchets, traités, colorés ! Juste pratiques pour les propriétaires paresseux ! Votre animal a confiance en vous, lui, il ne vous rendra pas malade… Soyez-en digne !

First
Invité
First

LE MONDE DE DEMAIN
Vous savez que le nombre de naissances baisse en France:
759 000 naissances en 2018
753 000 naissances en 2019
736 000 naissances en 2020
et ce ne sera pas meilleur en 2021.
Vous savez aussi, car je vous le répète souvent, que le taux de fertilité a décroché en France.
ET j’ai découvert ces chiffres avec je l’avoue, un peu de surprise: il y a plus de chiens et de chats en France que de jeunes de moins de 25 ans.
22 millions contre 19.5 millions.
Sujet de réflexion donc.
(Pet) food for thought…