Les loutres sont connues pour être particulièrement joueuses au quotidien. En effet, elles sont fréquemment observées en train de jongler avec des cailloux ou des pierres. Mais pourquoi apprécient-elles autant cet exercice ? Des scientifiques anglais ont tenté de répondre à cette question dans une étude récente.

Des loutres qui s’amuseraient à jongler avec des cailloux

Nombreuses sont les loutres qui sont repérées en train de jongler avec des cailloux ou des pierres. Elles s’amusent effectivement à les lancer en l’air, les rattraper, voire les rouler sur leur corps ou les mettre dans leur gueule. Comment expliquer ce comportement ? Des scientifiques qui ne connaissaient pas la réponse à cette question ont alors tenté de trouver une explication à ce phénomène.

Accompagnée de plusieurs collègues, Mari-Lisa Allison, spécialiste des animaux à l’université d’Exeter, située en Angleterre, a étudié le comportement de loutres dans trois parcs animaliers différents au Royaume-Uni. Durant près de 12 heures, ces scientifiques ont observé 48 loutres, dont six à pelage lisse et 42 cendrées. Les résultats de leurs analyses ont été publiés dans la revue Royal Society Open Science.

En premier lieu, les chercheurs ont remarqué que plus les loutres sont jeunes, plus elles jonglent avec des cailloux. Ils en ont donc déduit que ce comportement leur permet de développer davantage leur motricité. Mais ce phénomène se retrouve également chez les loutres plus âgées. Dans ce cas-là, jongler serait pour elles un moyen de prévenir un éventuel déclin cognitif. Concernant les loutres en âge de se reproduire, les scientifiques ont remarqué qu’elles consacraient leurs journées à prendre soin de leurs petits : “Elles n’ont pas le temps de jongler avec des roches”, ont-ils rapporté. Davantage d’analyses sont tout de même nécessaires afin d’affirmer entièrement ces suppositions.

— Jane Rix / Shutterstock.com

Un comportement qui s’expliquerait par un manque de nourriture ?

Par ailleurs, les auteurs de cette étude ont rapporté que les loutres jongleraient davantage par manque de nourriture et donc par faim. “Cela semble être le moteur immédiat du comportement. Elles jonglent avec une pierre parce qu’elles ont faim, elles attendent qu’on les nourrisse et deviennent excitées. Mais des recherches supplémentaires sont nécessaires. La fonction ultime est encore un mystère.”

Ce comportement a notamment été repéré lorsque ces animaux n’avaient pas eu de nourriture depuis au moins deux heures, voire plus. Jongler avec des cailloux serait alors “une recherche de nourriture mal dirigée. Ayant faim, les loutres reproduiraient avec les cailloux les mouvements qu’elles feraient pour extraire la viande de crustacés.

Les chercheurs estiment également que les loutres en captivité n’ont pas ce comportement en raison du stress. Concernant les loutres sauvages, ils ont finalement rapporté qu’il est plus complexe de comprendre et d’analyser leur comportement.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de