Les sagas Harry Potter et Twilight ont déchaîné les passions chez des millions de lecteurs de tous âges. Mais pour des prêtres d’Europe de l’Est, ces œuvres désormais ancrées dans la culture populaires sont des perversions. Ainsi, des dizaines de livres ont été brûlés car ils étaient liés à deux éléments redoutés : la magie et l’occulte.

Dans la religion chrétienne, la sorcellerie et les créatures fantastiques sont des formes d’hérésie. Pour éliminer objets, rites et autres propos « liés au diable », il était d’usage de les brûler. Cette pratique d’un autre temps n’est plus réellement d’actualité car elle était principalement pratiquée au Moyen Âge. Mais des prêtres polonais ont partagé une drôle de cérémonie sur les réseaux sociaux. Lors d’un autodafé, ils ont mis le feu à des livres Harry Potter et Twilight.

Les faits se sont produits au sein de la paroisse Notre-Dame-Mère-de-l’Église de Gdansk. En plus des romans, les prêtres ont brûlé d’autres objets comme un masque africain ou un parapluie Hello Kitty. Selon les hommes d’église, ces objets étaient avant tout « liés à la magie et à l’occultisme ». Il n’était en aucun cas question de s’en prendre directement à l’univers d’Harry Potter mais à l’objet lui-même qui est chargé en magie.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de