Image d’illustration — Flystock / Shutterstock.com

Si les drones occupent de plus en plus de place dans notre quotidien dans le futur, ils commencent déjà à s’y faire une place, notamment via des services aux particuliers comme la livraison de colis. 

Wing, une filiale de la société mère de Google, Alphabet, a officiellement lancé son service de livraison par drone aux États-Unis. En partenariat avec Fedex, l’un des drones de la société a livré un cadeau d’anniversaire à Susie Sensmeier de la part de son mari Paul par voie aérienne. La livraison s’est faite à partir d’un centre de distribution de colis jusqu’à la maison du couple à Christiansburg, en Virginie.

Un marché à forte concurrence

Il est à savoir que Fedex n’est pas le seul partenaire de Wing pour son service de livraison par drone. La société travaille également avec Walgreens dans le cadre de l’expédition de petites fournitures médicales et de médicaments. Un partenariat avec Sugar Magnolia pour la livraison de friandises, d’articles de papeterie et de papier, a également été conclu. Grâce à ce premier pas dans le domaine de la livraison par drone, Alphabet a devancé ses concurrents comme Amazon, UPS et Uber.

Ces derniers ne sont cependant pas en reste, car tout comme Wing, Amazon a également reçu l’approbation de la FAA (Administration fédérale de l’aviation des États-Unis) pour utiliser des drones pour des services de livraison. D’ailleurs, le service de livraison d’Amazon devrait également être lancé à la fin de cette année. Quoi qu’il en soit, Wing garde une certaine avance, et selon un article de blog publié par la société, il s’agirait du premier service commercial de livraison par drone aux foyers du pays.

Des essais réussis, mais encore limités

Pour l’instant, ce service de livraison futuriste est réservé aux habitants de Christiansburg. Ces derniers ont ainsi la possibilité de commander des produits à Walgreens ou à Sugar Magnolia via l’application Wing. Leur colis sera ensuite déposé par un drone à un endroit déterminé à l’avance, dans leur cour ou leur allée. Ils peuvent également choisir les livraisons FedEx Express par drone. Ce premier essai aux États-Unis fait suite à d’autres projets pilotes réalisés en Australie et en Finlande.

S’il reste encore de nombreux détails logistiques à régler afin d’assurer un service de livraison par drone plus effectif, cela ne tarderait à être réglé. Cela marquera notamment la fin du monopole de la société Amazon dans le secteur de la livraison express. Cela bénéficiera surtout aux clients, étant donné que les livraisons par drone sont beaucoup plus rapides que les livraisons classiques. Par exemple, les drones de Wing peuvent voler à une vitesse de 97 km/h avec une charge maximale de 1,4 kg.

COMMENTEZ
1

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Dominique Fernández Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Dominique Fernández
Invité
Dominique Fernández

Et sur quel distance ? Car donner une vitesse et un poids ne veut rien dire, sauf si on prend le colis en pleine tête