Depuis toujours, l’aviation intéresse beaucoup de monde et particulièrement Lilian Bland. C’est l’une des femmes les plus remarquables de l’histoire de l’aviation. Toute sa vie a été un pur exploit. En plus d’être passionnée d’aviation, elle avait un caractère assez excentrique et de nature ambitieuse. Grâce à son caractère, elle a pu effectuer de nombreux voyages et a œuvré dans l’invention de divers instruments pour l’aviation. Cette femme mérite beaucoup d’admiration pour ses exploits et ses œuvres.

Evidemment, son histoire se déroule durant l’époque où il était encore interdit à une femme de piloter des avions. C’est donc a priori grâce à elle que les femmes modernes ont pu avoir le plein droit de devenir pilote. Elle a obtenu une licence mais n’a pas pu participer au Grand National à cause du sexisme. D’ailleurs, à l’époque, les activités et les travaux étaient classés selon le genre. Mais cela n’a pas arrêté Lilian Bland car elle avait toujours pratiqué des activités qui étaient destinées aux hommes. Elle se considérait comme une vraie militante pour les droits de la femme. D’ailleurs, elle fumait, elle portait des vêtements d’homme, elle était une excellente cavalière et elle pratiquait aussi la chasse.

Biographie de Lilian Bland

Lilian Bland est née le 28 septembre 1878 à Maidson Kent. C’est la troisième fille de John Humphrey Bland et d’Emily Charlotte, une famille noble anglo-irlandaise. Le nom de jeune fille de sa mère était Madden et elle vivait à Wellington House.

Lilian a commencé sa carrière en tant que journaliste sportive et photographe de presse pour les médias londoniens. Entretemps, c’était une vraie rebelle puisqu’elle ne suivait pas les normes établies par la société car elle fumait, chassait, pêchait et s’habillait même comme un homme.

Elle ne vécut pas longtemps avec sa mère qui décéda jeune, entre 1900 et 1906. Son père décida ensuite de s’installer chez sa sœur à Tobercorran dans le nord de l’Irlande.

Sa tante vivait dans la maison familiale après avoir épousé le général William James Smythe. Malheureusement, ils n’ont pas eu d’enfants donc la jeune femme est restée dans la maison jusqu’à l’arrivée de son frère.

Bland a donc continué sa carrière de photographe, en prenant en photo les paysages écossais ainsi que la faune et la flore. Mais elle était surtout fascinée par les oiseaux, d’où son envie de voler dans les airs.

Sa carrière en tant qu’aviatrice

Elle avait un oncle qui l’a fortement soutenue pour qu’elle prenne le vol, et il lui envoyait constamment une carte postale du monoplan Blériot de Paris. Elle a donc étudié les mesures du monoplan pendant la première réunion officielle de l’aviation qui s’est tenue à Blackpool en 1909. Mais en plus de cela, elle a rajouté ses propres idées dans les plans de l’avion, qui a été baptisé le Mayfly.

Cet avion avait les mêmes conceptions que le Blériot. D’ailleurs, ils avaient les ailes similaires, mais le Mayfly était plus modernisé car il pouvait décoller tout seul. Puisque le défunt époux de sa tante était un astronome et membre de la Royal Society, elle a hérité d’un atelier et d’une maison qui lui ont permis de construire un prototype d’un avion pilotable mesurant six pieds, ou 1,8 mètre environ.

L’évolution de sa carrière

Elle n’est pas restée à la construction de petits modèles, car elle a évolué vers la construction de planeurs à grande échelle grâce à l’aide de nombreuses personnes. Les matières utilisées pour cela étaient l’épicéa, le bambou et la tôle. La construction a été faite durant les années 1910. Afin d’améliorer la performance de son avion, elle a dû effectuer elle-même les essais.

Son planeur mesurait plus de 6 mètres et 17 centimètres et pesait 90 kg. Plus tard, elle a jugé qu’il était temps pour son invention de passer au moteur. L’acquisition d’un moteur pour son planeur lui permettrait de transporter des passagers. Elle avait donc imaginé un moteur de type anglais. De ce fait, elle en a commandé un à deux temps de 20 chevaux à AV ROE&Co.

Suite à cela, elle est devenue la première femme à piloter un avion mais son invention était aussi le premier biplan motorisé en Irlande. De plus, elle effectuait des améliorations sur le Mayfly afin d’en concevoir d’autres et de les mettre en vente. Mais elle ne l’a pas gardé longtemps car elle a vendu le moteur et fait don de la carrosserie au club de vol à voile pour garçons.

Sa vie après l’aviation

Plus tard, vers 1911, elle a dirigé un concessionnaire automobile à Belfast. Quelque temps après, elle a décidé d’épouser son propre cousin qui était bucheron en Colombie. Après leur mariage le 3 octobre 1911, ils sont partis vivre au Canada pour construire leur ferme.

© Slowtech2000 / Wikimedia Commons

Le 13 avril 1913, leur unique fille Patricia Lillian Bland est née. Malheureusement, elle est décédée à l’âge de 16 ans en septembre 1929. Peu de temps après, le couple s’est séparé et son mari a épousé son autre cousine Marry. Lilian est donc retournée au Royaume-Uni en 1935 et est devenue jardinière mais elle a également investi en bourse. Lilian est décédée à l’âge de 92 ans le 11 mai 1971.

Pour aller plus loin, découvrez également 10 femmes exceptionnelles pourtant méconnues qui méritent votre attention.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments