Les LEGO développent à la fois l’imagination et la créativité. Mais la petite brique ne cache-t-elle pas une réflexion plus profonde ? Est-ce qu’elle peut être à l’origine d’un système ? C’est ce que tente d’expliquer Tommaso Bertolotti dans cet ouvrage passionnant qui va changer votre regard sur le jouet.

UNE RÉFLEXION SUR LA LIBERTÉ

Le LEGO est l’un des jouets les plus connus au monde. Il est aussi l’une des plus belles évocations de la liberté de création. Legosophie axe la majorité de sa réflexion sur cet aspect. En philosophie comme pour le jouet, la liberté de variation, de reproduction ou de construction sont déterminantes pour avancer. C’est ce que cet ouvrage met en avant à travers une réflexion inventive inspirée des grands noms.

L’INSTRUCTION COMME BASE ?

Legosophie rappelle que le jouet est la porte ouverte à la liberté via ses possibilités infinies. Mais il démontre que derrière cette liberté totale, il y a des modèles pré-établis. L’instruction permet d’apprendre mais, sans qu’on le sache, il façonne également son désir de fantaisie et d’expression.

L’ouvrage explique ainsi que pour pouvoir être libre de créer, il y a des principes à assimiler et à déconstruire pour pouvoir construire quelque chose de nouveau.

ABORDER DIFFÉREMMENT LES LEGO

A la fois ouvrage philosophique et regard sur un jouet universel, Legosophie est un ouvrage qui convient aux amateurs de briques mais pas seulement. Les lycéens pourront avoir une approche de la philosophie et de la réflexion en les reliant à un objet qu’ils côtoient depuis l’enfance. Portez un autre regard sur cet objet anodin qui aurait inspiré Descartes, Sartre ou encore Spinoza.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de