Les sociétés vikings du Moyen-Âge étaient violentes, sans pitié. Elles avaient pourtant un aspect progressiste. En effet, les femmes y étaient considérées presque comme les égales des hommes. Elles pouvaient faire leurs preuves pour accéder à un niveau de respect comparable à celui des personnalités masculines.

Les Vikings occupaient leurs printemps et étés à piller. Ils revenaient dans leurs foyers généralement à l’hiver. En leur absence, ce sont les femmes vikings qui devaient s’occuper de leur foyer, transmettre la tradition et les valeurs du clan, et même parfois, se battre.

Cette fonction n’a en réalité rien d’une exception car nombre de sociétés médiévales fonctionnaient ainsi. Mais, les femmes vikings avaient quand même plus de libertés que les autres femmes de leur époque. En effet, elles pouvaient demander le divorce et conserver leur nom de jeune fille. Certaines d’entre elles occupaient des postes de commandement important. Elles pouvaient également posséder, terres, forts et bateaux.

COMMENTEZ
1

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Kjördzen Niklàsa Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Kjördzen Niklàsa
Invité
Kjördzen Niklàsa

« Les sociétés vikings du Moyen-Âge étaient violentes, sans pitié » (sic). Il est peut-être temps, à présent que les scientifiques découvrent toujours davantage au sujet de la civilisation nordique, de relativiser le soi-disant tempérament impitoyable des hommes et des femmes du Nord. Replacés dans le contexte de l’époque médiévale, ces derniers… Lire la suite »