Représentation du gigantopithèque par Kaekart / via Wikipédia (Licence Creative Commons) https://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Gigantopithecus#/media/File:Gigantopithecus.jpeg

Certaines espèces sont impressionnantes par leur taille. Le gigantopithèque est justement le plus grand primate connu. Il s’est éteint il y a déjà plus de 100 000 ans mais continue de fasciner les chercheurs comme le grand public. En effet, c’est ce primate qui a inspiré le mythe de King Kong.

Les scientifiques ont estimé qu’il pouvait faire jusqu’à trois mètres de haut et peser jusqu’à 500 kilogrammes. Autant dire qu’il devait être très impressionnant. Mais il y a peu de fossiles retrouvés et analysés concernant ce primate. Difficile d’en savoir plus. On sait qu’il pouvait aussi bien avoir un régime végétarien que carnivore et habitait généralement en forêt. 

La taille du gigantopithèque était d’ailleurs à double tranchant. En effet, s’il pouvait facilement intimider ses proies, il avait en revanche du mal à s’adapter à son environnement. En général, les primates se déplacent d’arbre en arbre, mais en raison de sa carrure, le gigantopithèque brisait les branches des arbres. De plus, l’animal aurait disparu en raison de ses difficultés à s’adapter aux changements environnementaux

En tout cas, il est présent dans la culture populaire sans même que l’on ne s’en rende compte. Dans Le Livre de la jungle, le Roi Louis est un orang-outan, mais ressemble également au gigantopithèque. De même, il est évident que King Kong, le gorille le plus connu dans le monde du cinéma, est une sorte de gigantopithèque également.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de