Situés à la frontière entre les Etats-Unis et le Canada, les Grands Lacs constituent le plus grand groupe de lacs d’eau douce au monde. Le lac Erié est le quatrième plus vaste des cinq étendues d’eau, il est également le plus tumultueux. Une raison qui a poussé le photographe Dave Sandford à le photographier lors de la période où il est le plus agité : l’automne. SooCurious vous présente cette série de clichés aussi impressionnants que sublimes.

Les Américains natifs l’ont baptisé le lac “Erige”, ce qui signifie “chat”. Le lac Erié est en effet particulièrement agité et imprévisible. Passionné par l’univers aquatique, le photographe Dave Sandford, qui vit près de la région des Grands Lacs au Canada, a décidé de se concentrer sur cette étendue d’eau en particulier.

 

The Bane of the Great Lakes (Le fléau des Grands Lacs) : 

A l’arrivée de l’automne, le lac Erié se comporte en effet plus comme un océan à cause du climat venteux et de la pluie. Cela se justifie notamment par sa profondeur qui est en moyenne de 18 mètres, c’est bien moins que les quatre autres lacs de la région. Dans des clichés d’exception, Dave Sandford a su capturer la particularité de ce lac captivant, qui est long de 388 kilomètres et large de 92 kilomètres.

 

The Lake of the Cat (Le lac du Chat) :

 

 

The Witch of Novembre (La sorcière de novembre) :

 

Eerie Erie (étrange Erié) :

 

Lake Erie Monster (Le monstre du lac Erié) :

 

The Phonograph-Songs of the Deep (Le phonographe-chansons des profondeurs) :

 

November With (Sorcière de novembre) :

 

Freshwater Fury (La furie d’eau fraîche) :

 

Black Friday (Vendredi noir) :

 

Creeping Death (La mort rampante) :

 

The Gales of November (Les vents violents de novembre) :

 

Red Peak (Le sommet rouge) :

 

The sandstorm (La tempête de sable) :

 

Voici une vidéo capturée par Dave Sandford du lac Erié :

Ces photographies sont à couper le souffle ! Elles ressemblent à une mer déchaînée en pleine tempête, et non à un lac. A la rédaction, nous tenons à féliciter Dave Sandford, et nous vous invitons à découvrir son travail sur sa page Instagram. Si vous êtes fasciné par ce type de clichés, découvrez ces eaux tumultueuses qui donnent naissance à des vagues qui prennent des allures de montagnes. Saviez-vous que les lacs pouvaient être autant agités ou pensiez-vous que seuls les océans pouvaient l’être ?

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de