Dans le cadre du “crédit social” et dans certaines provinces chinoises, les autorités blacklistent et humilient les citoyens endettés. Explications.

En Chine, un dispositif drastique a été mis en place pour punir ou du moins humilier les « Laolais », c’est-à-dire les mauvais payeurs. Le but de cette manoeuvre est tout simplement de les inciter à payer leurs dettes et autres crédits.

Sur un site officiel, 13 millions de mauvais payeurs sont fichés. Toutes leurs coordonnées personnelles, comme leur nom complet, leur numéro d’identification, leur âge, leur ville d’origine et les détails de la dette, sont divulguées au vu et au su de tout le monde.

Autre humiliation : la sonnerie de téléphone. Selon l’agence de presse publique Xinhua, repris par Le Figaro, dans le comté de Guanyun, les services de télécommunications et les tribunaux locaux ont mis en place un dispositif qui permettrait d’entendre ce message lorsqu’on appelle une personne endettée : “La personne que vous êtes en train d’appeler a été placée sur une liste noire par le tribunal du comté de Guanyun. Veuillez s’il vous plaît exhorter cette personne à remplir ses obligations légales. Les employés du tribunal apprécient votre soutien. Merci ! » Seules les autorités compétentes pourront alors enlever cette sonnerie.

Dans une province au nord du pays, c’est une application qui a été mise en place. Elle permettrait de géolocaliser les citoyens endettés, dans un périmètre de 500 mètres. Également, certains n’ont plus le droit d’acheter des biens ou de prendre l’avion et le train.

Un conflit s’installe alors entre ces citoyens qui affirment fermement ne pas pouvoir payer ces dettes pour le moment et les autorités qui sont persuadées que c’est une mise en scène et que ces citoyens ne veulent juste pas payer leurs dettes.

Ce dispositif semble fonctionner puisque les autorités affirment que près de 3,5 millions de citoyens et entreprises ont fini par payer leurs dettes.

Une sonnerie de téléphone, une liste noire et une application de géolocalisation ont été mises en place

Pensez-vous que ces mesures sont justifiées ?

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
eSPIEGEL
eSPIEGEL
3 années

Cette société abjecte, c’est la réalisation du 1984 d’ORWEL. Les chinois vont-ils supporter encore longtemps une telle société de robots humains ???

Kujata
Kujata
3 années

Monstrueux.
Des robots seraient plus humanistes.