L’association L214, qui s’est rendue célèbre en diffusant des films d’élevages et d’abattoirs où le respect des animaux n’est pas respecté, avait diffusé une autre vidéo choc jeudi dernier, dans un élevage de canards du sud-ouest, totalement insalubre. Depuis, l’élevage a fermé, ainsi que tous les sites de l’exploitant, sur ordre de l’État.

Un élevage totalement insalubre

Dans une vidéo choc, L214 dévoilait de nouvelles images horrifiques : un élevage de canards du sud-ouest, totalement insalubre, où des animaux vivants enfermés en permanence dans des cages côtoyaient leurs congénères morts et laissés en décomposition, ainsi que des sols remplis d’excréments, de vers et d’asticots. Brigitte Gothière, directrice et porte-parole de l’association connue de longue date pour ce type de vidéos dénonçant les conditions d’élevage des animaux, témoignait : « Au départ, on a eu l’impression que le site était à l’abandon. Les cages sont rouillées, complètement défoncées. Et puis on a vu apparaître des canards encore en vie, dans un état pitoyable. Il y a des rats, des asticots qui grouillent et puis cette couche de merde partout sur le sol… Normalement, il y a une fosse septique pour récupérer les déjections, là tout se déverse librement à l’extérieur. C’est ahurissant ! »

Dans cet élevage utilisé pour la production de foie gras, les canards vivaient en cage et n’avaient pas la place d’étendre leurs ailes, par exemple. Les cadavres étaient laissés en putréfaction dans leur cage, à côté de leurs congénaires bien vivants… Bref, les animaux vivaient l’horreur absolue. Les conditions de travail des employés n’étaient guère plus reluisantes : c’est d’ailleurs un ancien employé qui a alerté l’association. Il témoigne dans la vidéo : « On devait marcher sur des vers blancs pour nourrir les animaux, j’ai failli être malade plusieurs fois. Quand je trouvais des canards morts, je les mettais dans un sac pour les déposer dans un conteneur, mais il n’y avait pas de congélateur. Il y avait une odeur… C’était l’horreur. » L’association avait immédiatement porté plainte pour cruauté envers les animaux, et le procureur de la République de Pau a ordonné le soir même la fermeture du bâtiment.

Fermeture de tous les sites de l’éleveur

Mais l’histoire ne s’arrête pas là, puisque, selon un communiqué des préfectures des Pyrénées-Atlantiques et des Landes, les services de l’État ont « décidé de mettre en demeure l’exploitant et de suspendre toute activité » sur le site de Lichos, après avoir constaté « d’autres non-conformités au plan sanitaire et en matière de protection animale ». Les « services vétérinaires compétents ont organisé la prise en charge des canards restant sur l’exploitation ». Le communiqué poursuit : ces contrôles « ont permis de constater l’existence d’un site non déclaré et d’un site déclaré sans activité mais dont l’état d’abandon fait peser des risques sanitaires et pour l’environnement ». Il n’y a pas d’autres précisions.

Peu après la diffusion de la vidéo jeudi, Aurore Vidal, une copropriétaire de l’exploitation, avait dénoncé une vidéo « fausse, mensongère et malhonnête ». Elle a toutefois concédé : « Sur la partie extérieure, le lisier qui se déverse, c’est la vérité. Des images de certains animaux en cage, c’est notre exploitation, mais tout ce qui est cadavres, asticots et tout le reste, c’est faux. » Elle poursuit : « Ce n’est pas notre exploitation. » Elle dénonce la « malveillance » d’un « ancien intérimaire » et avait annoncé porter plainte pour « diffamation et entrée par effraction » contre L214.

Image d’illustration – Mario Savoia / Shutterstock.com

Ce type de vidéo de L214 fait prendre conscience des conditions de vie et d’élevage effroyables que subissent encore de nombreux animaux. Loin de l’agriculture artisanale respectueuse des animaux, l’agriculture intensive, obsédée par le rendement, fait subir aux animaux et aux employés des situations inadmissibles. Il y a fort à parier que d’autres vidéos de ce type continueront de sortir, mais le fait que les citoyens exigent plus de transparence et d’éthique fera sans doute bouger les choses.


2
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Yliad4emeLegio Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
4emeLegio
Membre
4emeLegio

IL est évident que les producteur de foie gras étaient au courant de ces élevages,la ou c’est triste c’est qu’ils sont aux courant d’autres élevages aussi insalubres comme celui ci,le fric rien que le fric a ces malfaisants ,boycotter le foie gras et faite le savoir autour de vous,ils n’ont… Lire la suite »