— © Kwit

Vous souhaitez arrêter la cigarette ? Il existe une application qui aide à arrêter de fumer. Baptisée « Kwit », l’efficacité de cette dernière est scientifiquement prouvée. Cette année, la firme strasbourgeoise à l’origine de sa création s’est rendue au Consumer Electronics Show pour gagner de la visibilité ainsi que pour trouver des partenaires sur le continent américain.

Une application ludique

Geoffrey Kretz, ex-fumeur et inventeur de Kwit, a expliqué que son application « aide les fumeurs à arrêter dans la durée ou à surmonter leurs rechutes ». Disponible sur différentes plateformes de téléchargement, sa version basique est gratuite. Une version payante est également proposée à 8 euros par mois ou 50 euros par an, ce qui revient à moins cher qu’un paquet de cigarettes par mois.

Conçue de manière ludique, l’application permet une économie d’environ 5 000 euros par année pour un gros fumeur pouvant consommer un paquet et demi de cigarettes quotidiennement. Comment ça marche ? L’utilisateur s’inscrit et décrit ses habitudes de consommation (nombre de cigarettes par jour, prix du paquet, etc.). L’application affiche ensuite un tableau de bord avec ses progrès et l’évolution de son sevrage. Ainsi, il peut voir le nombre de cigarettes non fumées, l’économie effectuée, l’espérance de vie gagnée et d’autres informations utiles sur sa santé.  

La start-up souhaite élargir ses horizons

Dans une étude rétrospective menée par la start-up sur un millier d’utilisateurs, 21 % auraient arrêté de fumer en moins de trois mois. Pour plus d’efficacité, un programme de récompense est en cours de développement. Les développeurs envisagent notamment d’instaurer un système de gain de points permettant aux utilisateurs de bénéficier de services liés au bien-être et à l’arrêt du tabagisme.

Disponible en 15 langues différentes, Kwit compte environ 1,7 million d’utilisateurs à travers le monde à l’heure actuelle. La firme espère encore augmenter ce chiffre grâce à son passage au CES 2020 de Las Vegas. D’après Geoffrey Kretz, il aurait participé à ce salon annuel dans le but de faire connaître son application au grand public américain, développer de nouveaux partenariats et trouver des investisseurs pour un développement à l’international.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Socrat Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Socrat
Invité
Socrat

Merci merci merci merci c’est génial