Pour résister aux séismes, les maisons de ce village japonais ont été construites en… polystyrène !

Le Japon subit fréquemment des tremblements de terre et pour résister au mieux aux caprices de la nature, les architectes du pays travaillent constamment à l’amélioration des bâtiments ainsi qu’à leur résistance aux séismes. Dans la préfecture de Kumamoto, un village innove grâce à des maisons construites en polystyrène.

Au Japon, de nombreux séismes frappent l’archipel causant plusieurs morts, blessés et destructions. Pour faire face au problème : le pays travaille constamment à l’élaboration de nouvelles techniques de construction ainsi qu’au développement et à l’utilisation de matériaux résistants.

La préfecture de Kumamoto (située au sud-ouest de l’île de Kyūshū), s’est lancée dans la construction d’un village étonnant. Installées dans une réserve attachée au respect de la nature, les 580 maisons construites sont faites de dômes en polystyrène et sont d’une grande résistance aux tremblements de terre. Leur qualité a été démontrée lors du séisme qui a touché la préfecture durant le printemps 2016 : épargnées, ces maisons ont redonné un peu d’espoir aux habitants alors que de nombreux bâtiments s’étaient écroulés. De plus, les habitations ne sont pas excessivement chères : un acheteur devra seulement débourser 60 000 euros pour s’en procurer une.

Ne se contentant pas uniquement de protéger ses habitants, ces dômes de polystyrènes permettent d’isoler la maison : ils sont à la fois économes en énergie, mais aussi ignifugés lors de leur construction et donc protégés du feu. Ni la rouille, la moisissure, les termites ou les aléas de la météo ne peuvent en venir à bout. Avec de telles propriétés, ces maisons à petit prix devraient séduire de plus en plus de constructeurs et d’acheteurs.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux