Les incendies en Australie ont fait un ravage sur la faune locale. À cause de cette catastrophe, le koala est même devenu une espèce vulnérable. Malheureusement, d’autres koalas ont dû être euthanasiés à cause de la destruction d’une forêt d’eucalyptus dans le sud du pays.

Encore une triste nouvelle concernant les koalas

Des dizaines de koalas ont été tués par des bulldozers à Portland. Alors que certains ont été gravement blessés et ont dû être euthanasiés, près de 80 autres sont soignés à cause de leurs blessures et de la famine après que leur habitat a été détruit par les bulldozers d’une entreprise forestière. L’incident a été révélé au public après qu’une résidente locale, Helen Oakley, a découvert les marsupiaux morts et en détresse alors qu’elle faisait une randonnée. La vidéo de la scène, qu’elle a partagée sur la toile, a rapidement fait le buzz.

Les autorités locales n’ont pas tardé à confirmer ce tragique évènement. Le député local, Andy Meddick, a qualifié la scène « d’absolument odieuse ». Il a écrit sur Facebook : « Des arbres ont été rasés avec des koalas encore dedans. Il y a des corps de koalas morts parmi les branches, et certains sont encore vivants, mais blessés. Ceux qui ont survécu ont maintenant épuisé leurs sources de nourriture. »

— Andrea Izzotti / Shutterstock.com

Des enquêtes pour retrouver les coupables

Par ailleurs, le ministère de l’Environnement de Victoria a déclaré, dans un communiqué de presse, qu’il allait mener une enquête et mettre en place une poursuite à l’encontre des responsables, si nécessaire. « S’il s’avère qu’il s’agit d’un acte humain délibéré, nous attendons que cet organisme prenne rapidement des mesures à l’encontre des responsables », a déclaré le ministère.

Ce triste évènement a également été dénoncé par des organismes de protection des animaux, dont Friends of the Earth et Animals Australia. Selon Friends of the Earth, la destruction de la forêt d’eucalyptus dans la ville côtière de Portland remonte au mois de décembre 2019. Il y aurait également eu des violations de la législation. Par ailleurs, ces organismes ont également décidé de prêter main-forte aux autorités locales pour le sauvetage des 80 koalas qui ont survécu.

De son côté, l’Australian Forest Products Association a confirmé qu’une entreprise a effectivement récolté des eucalyptus dans la zone concernée au mois de novembre, a rapporté la BBC. Cette dernière avait cependant suivi tous les protocoles en place pour protéger les animaux. Cependant, Ross Hampton, le président de l’association, a également déclaré au journal Nine que les arbres restants avaient été coupés après le départ des entrepreneurs, et qu’il allait également mener des enquêtes pour connaître le dénouement de l’histoire.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de