— Yok_onepiece / Shutterstock.com

Les pays occidentaux ont observé une hausse excessive des cas de maladies auto-immunes causées par un régime alimentaire malsain. Heureusement, des scientifiques effectuent de nouvelles recherches grâce aux ADN afin de trouver un remède efficace contre la propagation de ces maladies à travers le monde. En effet, de plus en plus de personnes sont atteintes de maladies car leur système immunitaire ne peut plus différencier les cellules saines des micro-organismes à l’intérieur de leur corps. Par conséquent, les cellules qui devaient protéger le corps des maladies se mettent à attaquer les tissus et les organes.

Des recherches sur l’origine de la maladie

La junk food est liée à l’augmentation des maladies auto-immunes, selon une étude rapportée par The Guardian. Au vu de la propagation de ce fléau, les chercheurs mettent tout en œuvre pour trouver un remède à cette maladie. Parmi les scientifiques issus du Francis Crick Institute de Londres se trouvent James Lee et Carola Vinues. Ces personnes ont créé des groupes de recherche à l’échelle mondiale pour détecter l’origine de cette maladie. Durant leurs recherches, ils ont découvert l’augmentation des cas de maladies inflammatoires au niveau de l’intestin, et ce, plus précisément au Moyen-Orient, dans la partie est de l’Asie.

Ces maladies auto-immunes commencent par le diabète jusqu’à la polyarthrite rhumatoïde. Dans chaque cas, les scientifiques affirment qu’au lieu d’attaquer la maladie, le système immunitaire s’en prend aux tissus sains. Ils affirment aussi que les conditions de vie actuelles semblent être un facteur favorable au développement de cette maladie. En effet, le corps humain s’adapte à son environnement actuel mais la génétique de l’Homme ne semble pas avoir changé. Les origines de la maladie sont donc externes.

— veryulissa / Shutterstock.com

Les origines de la maladie

Plusieurs théories ont été mises en avant : l’un des chercheurs a mentionné que le changement de style d’alimentation peut fortement contribuer à l’apparition de cette maladie. Leurs recherches ont montré que les personnes qui adoptent le régime occidental sont plus susceptibles d’en souffrir.

D’ailleurs, la restauration rapide n’est en aucun cas bon pour la santé car il y manque les ingrédients les plus essentiels pour notre système digestif, comme les fibres par exemple, ce qui affecte fortement l’environnement des micro-organismes présents dans notre intestin. Pourtant, notre intestin joue un rôle très important dans le bien-être et le bon fonctionnement de notre corps.

Mais ils affirment aussi qu’il est possible pour un individu de contracter la maladie s’il présente des antécédents de maladie cœliaque ou de lupus car ces maladies causent des inflammations et des gonflements qui peuvent endommager le coeur et d’autres organes vitaux.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments