La loi c’est lui ! Faites plus ample connaissance avec Judge Dredd, le personnage emblématique du comics 2000 AD !

Pour pas mal de gens maintenant un nom perdu dans les limbes de l’histoire du cinéma, Judge Dredd est pourtant quelque chose dont d’autres se souviennent avec nostalgie dans l’histoire du comics. Dans un futur dystopique où les forces de l’ordre sont incarnées par des juges ayant le pouvoir d’exécuter les criminels, le plus craint d’entre eux, Joseph Dredd est accusé à tort du meurtre d’un journaliste.

 

Peut-être que si le nom de Judge Dredd vous dit quelque chose, c’est parce que vous le rattachez immédiatement au visage de Sylvester Stallone. Pourtant, il n’en est rien, car le personnage n’a pas attendu le fameux acteur pour faire parler de lui. Il trouve en effet son origine dans le comics anglais 2000 AD dont le premier numéro parait en février 1977. Et depuis, la série continue ! Sous ses prémices plutôt banales pour de la science-fiction, le comics se révèle être un concentré de personnages et de situations plus déjantés les uns que les autres et possède un second niveau de lecture plus profond qu’il n’y parait.

 

cm-dredd-stallone

 

Au centre de tout cela, on trouve le fameux personnage de Judge Dredd. Ce dernier fut créé par le scénariste John Wagner et l’artiste Carlos Ezquerra et apparaît pour la première fois dans le second volume de 2000 AD. Joseph Dredd est un officier de police de la ville de Mega-City One. Pourquoi Mega-City ? Car dans le futur dystopique du comics, toute la côte est des États-Unis ne forme à présent qu’une immense mégalopole. La jointure de Boston et de Washington a été à l’origine de ce développement urbain, gagnant ensuite New York et grandissant peu à peu.

 

cm-dredd-comics

 

Et si on l’appelle One, c’est parce qu’il y a en réalité trois villes de cette ampleur dans le monde de 2000 AD. Le reste ? Inhabitable suite à une guerre nucléaire dans les années 2070 ayant dévasté tous les autres territoires. Les grandes villes ont uniquement pu survivre grâce à un système antimissile perfectionné. Bien entendu, avec une urbanisation aussi délirante que celle-ci, le crime est quasiment impossible à arrêter. Pour contrer la vague incessante de criminalité, un système de Juges est mis en place. Ces membres des forces de l’ordre peuvent juger et exécuter la sentence d’un criminel dans l’instant, évitant de longs procès et la surpopulation des prisons.

 

cm-dredd-cityone

 

C’est terrible, mais avec autant de gens vivant dans la même ville, c’est la seule solution crédible. Mais ne devient pas Juge qui veut. Les candidats sont recrutés par l’Académie de la Loi à l’âge de cinq ans selon leurs potentiels et produisent des clones des meilleurs. Dredd est lui-même le clone du fondateur du programme : Judge Fargo. Après avoir passé ses années d’entrainement durant les guerres atomiques, lui et son frère Rico sont enfin promus Juges. Peu après cela, ils participent au coup d’État où le président des États-Unis fut retiré du pouvoir par les Juges. Depuis, il est le plus connu des juges patrouillant dans Mega-City One.

 

cm-dredd-fist

 

Pour faire régner la loi, il est armé d’une matraque, de grenades, de gaz lacrymogène et surtout de son Lawgiver, un pistolet programmé pour reconnaître uniquement la paume de sa main. Son fameux casque nous cache le haut de son visage et son regard, mais fait ressortir sa large mâchoire et son expression impassible. Pour se déplacer de scène de crime en scène de crime, il conduit sa Lawmaster, une énorme moto équipée de mitraillettes, d’un canon laser et d’une intelligence artificielle capable de répondre aux ordres de Dredd. Tous ses gadgets ont largement contribué à la popularité du personnage.

 

cm-dredd-law

 

Ce qu’il est intéressant de noter à propos du comics, c’est que les années passent en temps réel malgré la dimension futuriste, reflétant au fil du temps les problèmes de notre société. Les années 80 pendant lesquelles ce comics a vraiment évolué sont marquées par une satire de la politique autoritaire de Margaret Thatcher qui fut un refuge pour beaucoup de jeunes lecteurs alors révoltés par le système politique de l’époque. Mais le sujet de fond n’est pas la seule chose qui change puisque contrairement à l’énorme majorité de héros de comics, Joseph Dredd vieillit au fil du temps et a maintenant plus de 70 ans.

 

Le constat est donc simple : si vous connaissez uniquement cet univers par le vague souvenir d’une vision du film de 1995, n’hésitez surtout pas à plonger dans le comics 2000 AD pour pouvoir vous faire une vraie idée de ce que le comics anglais peut offrir de mieux. Depuis 1977, Judge Dredd reste le personnage emblématique de cette histoire sans pareil et mérite le détour pour quiconque se passionne pour les comics. Connaissiez-vous Judge Dredd en dehors du film ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux