En partenariat avec l’ONG Global Footprint Network, la WWF vient de publier son rapport calculant le « Jour du dépassement », qui symbolise la date à partir de laquelle notre consommation de ressources annuelles dépasse la capacité de la Terre à se régénérer. Pour l’UE, ce seuil vient d’être dépassé.

Une bien mauvaise nouvelle pour l’environnement

Comme le précise la WWF dans son communiqué, ce Jour du dépassement symbolise la date à partir de laquelle nous avons pêché « plus de poissons, abattu plus d’arbres et cultivé plus de terres que ce que ce que la nature ne peut nous procurer au cours d’une année », ainsi que celle où « nos émissions de gaz à effet de serre outrepassent les capacités d’absorption de nos océans et de nos forêts ». En ce 10 mai 2019, l’Union Européenne vient officiellement de dépasser ce seuil, et vivra désormais « à crédit » en ce qui concerne sa consommation de ressources naturelles pour le reste de l’année en cours.

Concrètement, cela signifie que si l’ensemble de l’humanité consommait autant de ressources que les citoyens de l’UE, il lui faudrait l’équivalent de 2,8 Terres pour subvenir à ses besoins. Un chiffre particulièrement inquiétant, quand on sait que la moyenne mondiale en la matière se situe plutôt autour de 1,7 Terre. Ainsi, les Européens, qui représente seulement 7 % de la population mondiale, utilisent à eux seuls 20 % de la biocapacité de la Terre, symbolisant donc sa capacité à produire une offre continue en ressources renouvelables et à absorber les déchets découlant de leur consommation.

Le « Jour du dépassement » européen ne cesse d’avancer

Fixé au 13 octobre en 1961, le « Jour du dépassement » n’a cessé d’avancer en Europe au fil des décennies. Cette année, il intervient dès le 10 mai pour l’Union Européenne, mais il est important de souligner qu’il s’agit d’une moyenne. Il existe en effet d’importantes disparités entre les différents pays membres : le Luxembourg a ainsi atteint cette date après seulement 46 jours, tandis que la Roumanie a mis 192 jours pour consommer l’intégralité de ses ressources annuelles. À l’approche des Européennes, la WWF appelle les dirigeants politiques à agir de toute urgence pour la planète.

Afin de se diriger vers une neutralité carbone, protéger l’environnement et inverser la courbe de la perte de la biodiversité en Europe, la WWF préconise notamment de revoir dès à présent la politique agricole commune, d’allouer 1 % du budget européen à la sauvegarde de la biodiversité via le programme Life, 50 % de celui-ci aux énergies bleue et verte (afin d’atteindre les objectifs fixés par l’Accord de Paris), ainsi que la mise en place d’une politique plus restrictive concernant la protection des océans.

COMMENTEZ
1

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
ozerfil Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
ozerfil
Membre
ozerfil

2019 est donc l’année du début de la fin…