Le Joker est sans doute le méchant le plus emblématique des comics. Mais saviez-vous qu’il était en fait inspiré d’un personnage d’une oeuvre de Victor Hugo ?

L’Homme qui rit est un roman philosophique de Victor Hugo qui a été publié en 1869. Il relate entre autres l’histoire de Gwynplaine, un orphelin qui a été défiguré lorsqu’il était enfant. Il a en permanence un rictus et semble tout le temps en train de rire. À l’âge adulte, il est considéré comme une bête de foire par le forain qui l’a accueilli.

Le livre est adapté en film en 1928. Il a été réalisé par Paul Leni. Dans le film, le rictus de Gwynplaine ne ressemblait plus tellement à une déformation mais à un sourire machiavélique…

En 1940, les créateurs de comics Bob Kane, Bill Finger, et Jerry Robinson s’apprêtent à entrer dans l’histoire avec la série de comics Batman. Elle mettait également en avant un sinistre super-vilain, nommé “The Joker”. La représentation de l’homme à la peau blanche, tueur aux cheveux verts, était déstabilisante même pour sa première apparition à l’image, qui rappelait Veidt dans le film L’Homme qui rit.

Même si au premier regard, les ressemblances physiques sont frappantes, Kane et Robinson ont confirmé s’être inspirés de la performance de Veidt qui avait donné vie au personnage de Victor Hugo pour le Joker.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de