Entrez dans le monde coloré de LocoRoco, ce jeu qui vous plonge dans une aventure décalée tout en musique

Au milieu des nombreux titres de la PSP, LocoRoco a su se faire remarquer à grands coups de couleurs vives. Dans la peau d’un être mi-patate mi-Barbapapa, vous devez parcourir des niveaux bariolés où le mignon est roi. Et la saga a beau être destinée aux plus jeunes, elle a tout ce qu’il faut pour vous faire succomber, et même chanter ! SooGeek vous emmène tambour battant au cœur de ce monde décalé, le plus joyeux qu’ait connu la PSP. 

 

Sortie exclusivement sur PSP entre 2006 et 2008, LocoRoco est une saga comptant deux épisodes dans lesquels vous incarnez les LocoRocos, de petites créatures en forme de pomme de terre qui ont la capacité de grossir en mangeant des fruits et de se diviser à volonté. Ils vivent heureux sur leur planète colorée, jusqu’à ce que les Mojas l’envahissent. Leur petite vie tranquille est menacée par ces monstres, et c’est à vous de sauver vos congénères en incarnant l’un de ces LocoRocos. Vous allez devoir explorer tous les recoins de votre planète et vous glisser dans la peau des 7 différents LocoRocos (tous ayant des caractéristiques et des couleurs différentes) pour triompher des Mojas et ramener la paix dans votre monde.

 

locoroco-screenshot

 

La première chose qui vous saute dessus quand vous lancez LocoRoco, c’est sa bande originale. Élément phare du jeu, elle est à l’image de ses personnages : variée et étonnante. Chaque LocoRoco possède d’ailleurs son propre thème. Adapté à sa personnalité, il est marqué par un tempo plus ou moins rapide, des paroles qui donnent instantanément envie de chanter (et même danser) et un style musical qui lui ressemble. Les influences sont nombreuses et les LocoRocos chantent aussi bien sur un air de fanfare que sur un morceau plus pop, reggae, bossa nova ou rock.

Et après la musique, ce sont les graphismes qui viennent vous faire sourire. Entièrement en 2D vectoriel, ceux-ci sont particulièrement colorés. A la fois doux et très simples, ils donnent un petit côté pop art à la planète des LocoRocos. Certains éléments de décor comme les plantes ou les autres habitants évoquent même parfois des dessins d’enfants. Un univers qui rend le jeu poétique et surtout très joyeux. Il est si coloré qu’il pousse à l’exploration, et cette envie de parcourir le monde est renforcée par le dernier point fort du titre : son gameplay.

 

 

Tout aussi original que les personnages qu’il permet de diriger, le gameplay de LocoRoco se démarque des autres par l’utilisation de l’inclinaison. Concrètement, si vous voulez que votre LocoRoco aille à droite, il vous faut appuyer sur la gâchette droite pour incliner l’écran et permettre au Loco d’avancer dans cette direction. Et avec un bouton, vous pouvez ordonner au Loco de se diviser ou de réunir ses clones. Une fonctionnalité bien utile car le jeu est truffé d’énigmes et il va falloir alterner entre les 2 états pour en venir à bout tout en éliminant les ennemis sur votre chemin. Le tout est agrémenté de quelques combats de boss où tous vos talents de changeforme s’avéreront bien utiles pour triompher.

Devenue une référence dans le cœur de certains joueurs, LocoRoco est une saga qui a aussi conquis les critiques. Son univers enfantin lui a valu d’être récompensé à 5 reprises en 2006, où le titre a été sacré meilleur jeu pour enfant et où ses personnages et sa bande originale ont également été récompensés. Le jeu a été si populaire au Japon que deux jeux supplémentaires y sont sortis, toujours sur PSP : LocoRoco Cocoreccho ! et LocoRoco Midnight Carnival. Et son univers a tellement marqué qu’il a été changé en arène colorée dans le jeu de combat PlayStation All-Stars Battle Royale.

 

locoroco-personages

 

Une fois qu’on a commencé à jouer, on peut difficilement décrocher de l’univers de LocoRoco ! A la fois entraînante et joyeuse, la saga tranche avec la plupart des jeux de la PSP en proposant un univers haut en couleur et un gameplay simple à assimiler, même par les plus jeunes. Et la musique nous donne envie de bouger la tête ou les épaules en jouant. Une vraie petite cure de bonheur sur console portable ! A quel autre jeu semblable à celui-ci avez-vous déjà joué ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux