singes Japon
— Avim Wu / Shutterstock.com

Si ce sont généralement les animaux qui doivent faire face aux conséquences désastreuses des actions humaines, dans ce cas-ci, ce sont les animaux qui ont décidé d’imposer leur loi. Une ville japonaise a en effet été assiégée par un gang de macaques. Les singes ont même attaqué et blessé plusieurs habitants.

Les macaques sont des animaux que l’on peut couramment trouver au Japon. Ils sont même considérés comme des ravageurs dans certaines régions, car ils mangent des cultures et pénètrent dans les maisons pour voler de la nourriture. Mais dans un cas assez extrême, des singes sauvages ont attaqué des dizaines d’habitants d’une ville du sud-ouest du Japon. Depuis le début du mois de juillet, plus de 50 personnes ont été blessées par des macaques japonais aux alentours de la ville de Yamaguchi.

Les blessures ont été en grande partie bénignes. Cependant, les autorités locales ont tout de même décidé de former une unité spéciale pour protéger les habitants de ces macaques. Après qu’il a été constaté que les pièges posés par l’unité ont été totalement inefficaces, les officiers ont été équipés de pistolets tranquillisants pour traquer les macaques. Jusqu’à présent, les officiers n’ont réussi à attraper qu’un seul singe. Comme celui-ci a été identifié comme étant responsable de plusieurs attaques, il a malheureusement été abattu, a rapporté The Guardian.

Puisque la chasse au macaque n’a pas encore porté ses fruits à Yamaguchi, les habitants locaux ont décidé de s’armer de parapluies et de ciseaux pour se protéger contre ces animaux.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments