— silverkblackstock / Shutterstock.com

La centrale nucléaire de Fukushima Daiichi est l’une des plus grandes centrales nucléaires au monde. Malheureusement, cette centrale stocke une très grande quantité d’eau radioactive et il faut s’en débarrasser. Contre l’avis de tous, le gouvernement japonais envisage de déverser cette eau dans l’océan Pacifique.

La catastrophe de Fukushima en 2011

Rappelons que la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi a subi une fusion désastreuse en 2011 lorsqu’elle a été touchée par un tsunami déclenché par un tremblement de terre. Cela a libéré de grandes quantités d’eau contaminée dans l’océan Pacifique. Jusqu’à présent, les responsables de la centrale ont géré le problème en traitant et en stockant l’eau contaminée dans d’immenses réservoirs.

Depuis la catastrophe, environ un million de tonnes d’eau contaminée se sont accumulées et les 1000 réservoirs qui la contiennent sont presque pleins. En effet, malgré le fait que Tokyo Electric Power Company (TEPCO), l’exploitant de la centrale électrique, ait construit plus de réservoirs, la centrale va forcément manquer d’espace de stockage d’ici 2022. Tout récemment, l’Agency for Natural Resources and Energy a proposé une solution qui a été validée par le gouvernement japonais.

Une décision qui est loin de faire l’unanimité

Le ministère japonais de l’Économie et de l’Industrie a en effet annoncé qu’il envisageait la libération progressive ou l’évaporation de quantités massives d’eau traitée, mais toujours radioactive, stockées dans la centrale nucléaire. Bien évidemment, cette décision est loin de plaire à tout le monde, notamment aux pêcheurs, agriculteurs et autres artisans et habitants de la région, dans la mesure où une telle décision pourrait ruiner l’économie locale.

Quoi qu’il en soit, le gouvernement a affirmé qu’un rejet contrôlé dans la mer diluerait et disperserait de manière stable l’eau radioactive. Le ministère a exclu des alternatives comme continuer à stocker l’eau dans des réservoirs ou l’enfouir profondément dans le sol. Malgré les affirmations du gouvernement, il est cependant plus probable que déverser de l’eau radioactive dans l’océan affecterait grandement le moyen de subsistance des habitants. D’ailleurs, des experts en la matière ont affirmé que la solution du gouvernement japonais est un simple raccourci et est très dangereuse.

Selon le Japan Times, les riverains ne sont pas les seuls à s’inquiéter de cette décision du gouvernement japonais. En effet, le gouvernement coréen a également exprimé quelques réserves sur le sujet, exprimant notamment ses préoccupations quant aux éventuels impacts environnementaux. De son côté, le ministère a déclaré qu’un rejet contrôlé de ces eaux contaminées « est quelque chose qui est appliqué dans de nombreuses installations nucléaires, donc ce n’est pas quelque chose de nouveau ».

2
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Cyril VFirst Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
First
Invité
First

Un peu plus un peu moins,on n’est plus à cela près et au moins,eux l’avouent.
D’où proviennent les cancers?
Référencez! si toutefois vous pouvez, obtenir TOUTES les sources de pollution atmospheriques radioactives…