disquette
— Gireesh R Pai / Shutterstock.com

Alors que les employés de certaines agences gouvernementales enregistrent toujours les données officielles sur des CD, voire des disquettes, le gouvernement japonais souhaite désormais que cette méthode ne soit plus appliquée. Explications.

Comme l’a rapporté Bloomberg, Tarō Kōno, récemment nommé ministre du Numérique, a mené une guerre contre l’inefficacité bureaucratique et l’utilisation de technologies obsolètes, y compris l’utilisation de télécopieurs. Il a donc décidé de lancer une nouvelle initiative : permettre aux agences gouvernementales de stocker leurs données dans le Cloud. Cela pourra permettre d’éviter l’utilisation continue d’un stockage obsolète.

Le Japon compte environ 1 900 dispositions dans ses lois qui obligent les employés à stocker les données sur des disquettes et des CD. D’autres exigent qu’elles soient enregistrées sur des cassettes et des MiniDisc. « Où achète-t-on une disquette de nos jours ? », a déclaré le ministre, cité par Nikkei Asia« Nous allons changer [ces règles] rapidement. » Tarō Kōno ne vise finalement pas uniquement l’utilisation des disquettes. Il veut « aussi [s]e débarrasser du télécopieur ».

Cette décision gouvernementale intervient alors que la police de Tokyo a perdu deux disquettes contenant des informations importantes sur 38 demandeurs de logements sociaux, en décembre dernier.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments