8) Les vitres de sécurité

Le verre a toujours été utilisé par l’Homme, et ce dès les débuts de la civilisation, pour les fenêtres, les ustensiles de cuisine, les bijoux, ou dans des objets de décoration. Le soufflage du verre en pièces décoratives est même une forme d’art ancienne.

Mais vous le savez sans doute, la plus grande limite du verre, est qu’il peut se casser violemment et potentiellement projeter des pièces dangereuses. C’est donc assez surprenant de savoir que ce n’est que le siècle dernier que quelqu’un a trouvé un moyen de rendre le verre plus sûr, moins fragile. 

Ce verre, qu’on peut retrouver aujourd’hui dans les automobiles, dans les fenêtres ou encore dans les ustensiles de cuisine, est plus résistant et moins susceptible de se briser en éclats. Mais il n’est pas le fruit d’un travail de design puisqu’il a en fait été découvert par accident

C’est le chimiste français Edouard Benedictus qui a accidentellement renversé un bécher de verre sur le sol en 1903. Il était surpris d’observer que l’ustensile ne s’était pas réellement brisé, car il contenait du nitrate de cellulose qui avait laissé une pellicule à l’intérieur du verre. 

Ce verre recouvert de plastique a pu être développé pendant les années 1900 et a été utilisé pour la première fois pour les lentilles dans les masques à gaz pendant la Première Guerre mondiale. De nombreuses formes de verre de sécurité ont été développées depuis cette découverte, et aujourd’hui on retrouve ce type de verre partout. 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de