— In Green / Shuttterstock.com

Parfois, l’informatique prête à confusion, car certains détails qui semblent anodins ne sont connus que des professionnels en la matière. C’est le cas quand il s’agit des fichiers et autres éléments que l’on supprime numériquement. Il est difficile de savoir s’ils ont été réellement effacés. C’est ce qui s’est notamment passé avec les messages et photos supprimés sur Instagram qui semblent avoir été conservés plus longtemps qu’annoncé.

Selon le chercheur en sécurité Saugat Pokharel, Instagram a conservé les photos et les messages supprimés sur ses serveurs durant plus d’un an après la suppression par l’utilisateur. Normalement, le réseau social est censé supprimer définitivement ce genre de contenu 90 jours après la suppression par l’utilisateur. Pokharel a détecté ce problème lorsqu’il a demandé une copie de son contenu Instagram. Parmi les données qu’il a reçues figuraient des images et des messages privés qui dataient d’il y a plus d’un an. Le problème a été détecté en octobre 2019, mais n’a été corrigé que très récemment.

Face à cette situation, Instagram a expliqué que cela était dû à un bogue dans son système. Par ailleurs, le réseau social a tenu à récompenser Pokharel pour avoir mis en évidence le problème. À cet effet, il a reçu une prime de 6000 dollars. Instagram a également confirmé que le problème a été résolu. « Nous avons résolu le problème et n’avons vu aucune preuve d’abus. Nous remercions le chercheur de nous avoir signalé ce problème », a déclaré un porte-parole d’Instagram à Tech Crunch.

À noter qu’Instagram n’est pas le seul à avoir rencontré ce genre de problème. Cela a également été le cas de Twitter en 2019.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de